×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
26 avr. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kym Ellery va-t-elle mettre la clé sous la porte ?

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
26 avr. 2019

La créatrice Kym Ellery est en train de liquider le versant australien de son entreprise. Des coûts de fabrication élevés et l'isolement de l'Australie sur la scène internationale de la mode aurait précipité cette décision.


Ellery


La marque de prêt-à-porter féminin, l'une des plus célèbres d'Australie, a fermé ses deux magasins de Sydney la semaine dernière, entraînant le licenciement de 22 employés, selon la presse australienne. Son siège "Elleryland", dans le quartier de Chippendale, a également fermé ses portes.

Selon l'Australian Securities & Investments Commission (ASIC, la commission chargée de surveiller les entreprises du secteur financier australien), Ellery est désormais entre les mains d'administrateurs externes, après avoir déposé un avis de liquidation le 18 avril.

« Je suis très fière d'avoir construit une marque de mode indépendante et mondialement reconnue depuis chez moi, en Australie. Mais cela n'a pas été sans difficultés », admet la jeune créatrice qui a fondé sa marque en 2007 à l'âge de 23 ans. « Malheureusement, réaliser notre production en Australie n'était pas une bonne idée sur le plan commercial. En raison de plusieurs erreurs stratégiques et du coût élevé de la fabrication en Australie, nous n'avons eu d'autre choix que de fermer Elleryland, notre usine et notre société d'exploitation en Australie ».

Selon son site Internet, Ellery produit son prêt-à-porter en Australie à partir de tissus provenant de fournisseurs basés en Italie, en Corée du Sud, en France et en Suisse, tandis que les chaussures sont fabriquées en Italie et la maroquinerie en France.

On ne sait pas précisément ce qui va se passer, car la marque a aussi un siège social à Paris, au 62 rue Tiquetonne. Contactée par FashionNetwork, la direction n'est pour l'heure pas revenue vers nous. La marque reste aussi très suivie par les influenceurs et les célébrités. Ces dernières années, Ellery présentait également ses collections lors de la Fashion Week parisienne et avait défilé durant la semaine de la Haute Couture début 2018. Elle revendiquait l'an passé quelque 180 points de vente multimarques dans le monde.

Dans une interview accordée au Daily Telegraph en 2017, Kym Ellery, née à Perth et qui a grandit à Karratha, dans l’ouest de l’Australie,  indiquait que 90% de sa clientèle vivait en dehors de l'Australie, et que l'ouverture de son siège parisien s'inscrivait dans une stratégie de croissance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com