L'Indien Flipkart prend le contrôle de du site d'e-commerce Jabong

Dans un contexte d'intensification de la concurrence, l'Indien Flipkart a annoncé le rachat du détaillant d'articles de mode en ligne Jabong auprès de Global Fashion Group, pour un montant de 70 millions de dollars (63,7 millions d'euros).

Myntra, la division de Flipkart qui est appelée à prendre le contrôle de Jabong, a déclaré ce mardi que les deux sites pourront s'appuyer sur une base d'utilisateurs actifs de 15 millions de personnes. Global Fashion Group bénéficie du soutien de l'Allemand Rocket Internet et du Suédois Kinnevil.


Les acteurs de niche dans l'e-commerce indien doivent en effet faire face à une concurrence accrue, aussi bien de la part de rivaux locaux, que de la part d'acteurs internationaux comme Amazon, alors même que les valorisations dans le secteur deviennent à nouveau plus raisonnables.

Rocket Internet a averti plus tôt dans l'année que le marché indien devenait de plus en plus difficile, justifiant ainsi des investissements supplémentaires de la part de Global Fashion Group.

Ce rachat renforce la position de Myntra - lui-même acquis par Flipkart pour 300 millions de dollars dans le courant de l'an dernier - face à des concurrents de plus grande taille comme Snapdeal et Amazon, ce dernier ayant notamment prévu d'investir plus de 5 milliards de dollars (4,55 milliards d'euros) dans le pays afin de renforcer ses parts de marché.

Ce pari d'Amazon, combiné à une concurrence accrue, ont déjà provoqué un début de consolidation dans le secteur. Le conglomérat indien Future Group, qui exploite notamment un portefeuille d'actifs dans le secteur de la mode, a ainsi pris le contrôle, plus tôt cette année, du vendeur de meubles en ligne FabFurnish.com.

La mode en ligne indienne a ainsi attiré des investissements non seulement de groupes reconnus dans le secteur, comme Flipkart, Snpadeal et Amazon, mais aussi de nouveaux acteurs comme Reliance Industries - le plus grand groupe indien, qui a fait part en avril dernier de ses projets d'ouverture d'un site d'e-commerce.

L'e-commerce indien bénéficie d'un potentiel de développement certain et devrait atteindre des ventes de 36,7 milliards de dollars (33,3 milliards d'euros) d'ici à 2020, selon un rapport de KPMG publié en novembre 2015.

Les plates-formes de Myntra et Jabong proposent de manière exclusive des marques internationales comme Topshop, Dorothy Perkins, Forever 21 et Swarovski.

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER