L’Occitane International : des ventes dopées par la Chine

Sur son exercice 2017/2018 clos le 31 mars dernier, le groupe L’Occitane International (L’Occitane en Provence, Melvita, Erborian…) enregistre un chiffre d’affaires non consolidé de 1,31 milliard d’euros, en baisse de 0,3 % par rapport à la même période l’an passé. Un recul contenu qui s’explique en partie par des taux de change défavorables puisqu’à taux de change constant, la hausse des ventes atteint les 4,6 %. La France totalise des ventes à 102 millions d’euros, soit 7,7 % des ventes globales du groupe, en hausse de 1,7 %.


Boutique L'Occitane en Provence et Pierre Hermé sur les Champs-Elysées à Paris

Avec un chiffre d’affaires en  hausse de 20,5 % en monnaie locale, à 159,1 millions d’euros, la Chine enregistre la plus forte croissance, suivie du Brésil, en hausse de 11,3 %, à 60,2 millions d’euros, et des Etats-Unis (+8,8 %, à 172,1 millions d’euros), soutenue notamment par le rachat de LimeLife.

Le Japon reste le premier marché du groupe L’Occitane en Provence avec un chiffre d’affaires en hausse de 0,1 %, à 218,9 millions d’euros.

Sur la période, les ventes Web du groupe, réalisées aussi bien sur ses e-shops reformulés en septembre 2017 que sur les marketplaces, ont crû de 19,2 %, soit 13,7 % des ventes « sell-out » totales de L’Occitane International. Au cours de la période, le groupe a opéré 41 ouvertures nettes de magasins et compte au 31 mars 2018 1 555 boutiques dont 82 en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

BeautéBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER