L'Oréal : cinq marques représentent 60 % des ventes en 2016

L’Oréal Paris, Garnier, Gemey Maybelline, L’Oréal Professionnel et enfin Lancôme, voici dans l’ordre les cinq poids lourds du portefeuille de marques de L’Oréal. Comme le dévoile le magazine Challenges, citant une étude de la banque d’investissement Morgan Stanley, ces cinq marques ont ensemble représenté 60 % des 25,84 milliards d'euros de  chiffre d’affaires du géant mondial de la beauté en 2016. En tête, sans surprise, L’Oréal Paris a pesé 23 % du chiffre d’affaires de L’Oréal en 2016. En deuxième position, surtout présente sur le segment du capillaire, Garnier totalise 11 % des ventes, suivie dans un mouchoir de poche par Gemey-Maybelline-Jade, L'Oréal Professionnel et Lancôme, qui réalisent respectivement 9 % du chiffre d’affaires.

Campagne de La vie est belle, un parfum de Lancôme - Lancôme

« L’Oréal Luxe réalise une superbe croissance à deux chiffres, surperformant largement son marché », expliquait Jean-Paul Agon, le PDG de L’Oréal le 27 juillet dernier à l’issue de la publication des résultats semestriels du groupe. Effectivement, les griffes de luxe se portent bien puisqu’en 2016, à la suite du top 5, se placent Yves Saint Laurent Beauté et Giorgio Armani, qui pèsent respectivement pour 4 % des ventes de L’Oréal. En quinze ans, Giorgio Armani serait par exemple passé de 480 à 980 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Autre pépite de la division luxe, l’Américaine Kiehl’s, rachetée par le groupe en 2000, qui sur la période aurait vu ses ventes bondir de 60 à 960 millions d’euros, boostées notamment par les ouvertures de boutiques à l’enseigne. Toujours côté luxe, les ventes de la très pointue griffe japonaise Shu Uemura seraient passées de 170 à 270 millions. A noter également que les marques de cosmétique active, présentes notamment dans le dynamique réseau de parapharmacies, se portent bien.

Cependant, le poids des marques du top 5 a diminué ces dernières années, passant de 75 % en 2001 à 60 % sur le dernier exercice, détaille Challenges. A l’image de Lancôme, deuxième marque de L'Oréal en 2001, désormais cinquième. Un phénomène qui souligne certainement la nécessité de diversifier l’offre. En 2016, L’Oréal s’est ainsi emparé de la marque de parfums de niche française Atelier Cologne et de soins et de maquillage américaine IT Cosmetics.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

CosmétiquesBeauté - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER