L'Oréal dote Garnier d'une gamme bio

Paris, 8 novembre (Reuters) - L’Oréal s’apprête à commercialiser la première gamme certifiée « bio » de Garnier, une de ses marques phare, misant sur l’engouement envers les produits naturels pour redresser les ventes d’une division grand public à la peine depuis deux ans.


Garnier va se mettre au bio - L'Oreal

Alors que le marché des produits d’hygiène et de beauté vendus dans la grande distribution est en plein marasme, celui des marques bio explose, dopé par une demande de produits jugés plus sains et plus sûrs.

Largement absent du segment bio, L’Oréal entend rattraper son retard. Après avoir racheté, en août 2018, la société allemande Logocos Naturkosmetik - dont toutes les marques sont vegan et bio - le groupe vient de lancer en France une nouvelle marque dédiée à la cosmétique bio baptisée « La Provençale ».

Il s’apprête maintenant à franchir une nouvelle étape au début de 2019, avec la mise sur le marché, en France et en Europe de l’Ouest, d’une gamme bio de Garnier, une des trois marques phares de sa division de produits grand public aux côtés de L’Oréal Paris et Maybelline.

« Nous sommes partis d’un constat, celui du décalage entre l’offre disponible et les attentes très fortes des consommateurs pour des produits bio et naturels », a déclaré à Reuters Céline Brucker, directrice générale de la division de produits grand public de L’Oréal France.

Ciblant le soin du visage, avec un nettoyant à la citronnelle du Sri Lanka ou une crème anti-âge au lavandin du Vercors, la nouvelle gamme de Garnier comportera 11 produits vendus à moins de 10 euros dans les grandes et moyennes surfaces.

Pour séduire, L’Oréal dit avoir particulièrement soigné les textures des crèmes et leurs parfums, souvent considérés comme le point faible de la cosmétique bio.

par Pascale Denis et Sarah White

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

CosmétiquesBeauté - DiversIndustrieCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER