L'Oréal et Apple lancent un capteur contre les UV

(Relaxnews) - Tous les rituels beauté devraient inclure une protection solaire mais en pratique, l'on ne pense pas toujours à se protéger des UV. L'Oréal et Apple pensent avoir trouvé la solution.



Les deux géants de la beauté et de la high-tech ont annoncé le lancement par La Roche-Posay de « My Skin Track UV », un wearable sans pile mesurant l'exposition aux UV. Ce système électronique, en vente aux États-Unis sur le site apple.com et dans certains Apple stores au prix de 59,95 dollars, est le premier du genre.

L'appareil s'appuie sur un capteur de haute précision activé par le soleil pour mesurer les rayons UVA et UVB. Associé à une application dédiée, il permet à son porteur de quantifier la pollution, les pollens et l'humidité auxquels il s'expose. Des informations qui permettent d'adapter ses soins de la peau. 

« Nos recherches indiquent depuis longtemps le besoin d'une meilleure compréhension de l'exposition personnelle aux UV », explique Guive Balooch, vice-président international et directeur du L'Oréal Technology Incubator, dans un communiqué. « Nous avons créé ce capteur dépourvu de batterie pour qu'il s'intègre aisément dans notre quotidien. Nous espérons que le lancement de cette solution technologique aidera les gens à effectuer des choix sains et sûrs en matière d'exposition au soleil. »

« Nous sommes convaincus qu'une belle peau commence par de saines habitudes », ajoute Laetitia Toupet, qui dirige La Roche-Posay. « La recherche qui a contribué au développement de cette technologie indique que l'usage des petits appareils à porter sur soi aboutit souvent à un réel changement de comportement. En permettant aux personnes de quantifier et de comprendre leur exposition à diverses agressions environnementales, elle fait réagir. »

Créé en collaboration avec le designer Yves Behar, l'appareil se clipse à un vêtement ou à un accessoire. Il mesure 12 millimètres sur 6 millimètres et accumule des données pendant trois mois.

Ce lancement succède à celui de l'innovant « L'Oréal My UV Patch », un capteur flexible dévoilé par La Roche-Posay en 2016. Les deux inventions incorporent des recherches scientifiques conduites avec le concours du professeur John Rogers, de la Northwestern University.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 AFP-Relaxnews.

CosmétiquesBeauté - DiversInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER