×
Publicités

L:A Bruket fait coup double à Paris

Publié le
8 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après l’ouverture en janvier dernier de sa première boutique parisienne dans le VIème arrondissement, la marque de cosmétique suédoise L:A Bruket fait coup double dans la capitale en inaugurant un point de vente au 77 rue Vieille du Temple, au cœur du quartier du Marais. La griffe de beauté a également ouvert un magasin à Berlin dans le quartier du Mitte ; deux ouvertures en propre quasi simultanées prévues avant le début de la crise sanitaire. Car depuis l’arrivée à son capital en avril 2019 du fonds parisien Experienced Capital, et celle il y a tout juste un an de Stanislas Le Bert comme directeur général, L:A Bruket a mis un coup de fouet à son développement.


La boutique L.A Bruket du Marais à Paris


La prise de position de cet ex-Byredo et ex-Diptyque a tout de même été semée d’embuches puisque, comme il le souligne, "Il y a d’abord une vague de grèves puis la Covid-19". Cependant Stanislas Le Bert explique que L:A Bruket a été relativement épargné du fait que son marché domestique "la Suède, où la marque est très largement implantée est restée quelque peu isolée du contexte Covid-19. De plus tous les entrepôts y sont implantés ce qui a permis de continuer les livraisons. Par ailleurs être petit permet aussi d’être plus agile et de saisir les opportunités".

A l’ère post-confinement L:A Bruket a donc poursuivi sa feuille de route initiée il y a un an, tout en se restructurant sur certains marchés. Elle a ainsi changé de partenaire en Corée où dans la foulée elle a ouvert en corner au sein du grand magasin Galleria. Au premier trimestre 2020 la marque avait déjà repris en direct les marchés français, allemand, suisse, autrichien ainsi que le Benelux pour opérer une distribution plus sélective de ses produits.

Et de produits il en est également question puisque L:A Buket a lancé la semaine dernière des masques de soin en tissu ayant la particularité d’être biodégradables. Période de crise sanitaire oblige et convaincue que les gestes d’hygiène perdureront dans les temps, la griffe de beauté a aussi lancé un gel nettoyant sans rinçage et hydratant labellisé Cosmos. Le label européen de cosmétique biologique s’appliquera d’ailleurs à tous les produits à venir signés L:A Bruket, tout comme aux références existantes.

Fondée en 2008 par Monica Kylén et Mats Johansson L:A Brucket compte cinq boutiques européennes en propre (celle de Saint-Sulpice à Paris n’a toutefois pas vocation à être pérenne) et est présente chez près d’un millier de revendeurs dans le monde. La marque qui réalise encore une part importante de ses ventes en Scandinavie et au Danemark a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

En 2019 elle aurait signé une croissance à deux chiffres et devrait faire de même en 2020 en dépit de la crise du coronavirus. Stanislas Le Bert concède toutefois que le dernier trimestre sera plus que jamais déterminant, mais que la demande locale asiatique devrait booster les ventes.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com