×
Publicités
Par
AFP
Publié le
18 janv. 2022
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Alliance du commerce constate un mauvais démarrage des soldes d'hiver pour les enseignes

Par
AFP
Publié le
18 janv. 2022

Les soldes d'hiver, plombés notamment par les inquiétudes sur la propagation du Covid-19, ont connu un très mauvais démarrage, en recul de près de 30% par rapport à la période pré-pandémie sur ses cinq premiers jours, selon des chiffres consolidés de l'Alliance du commerce mardi.


Selon les professionnels, une grande partie des ventes est réalisée lors du premier week-end, puis lors des 10 ou 15 premiers jour de soldes - Damien MEYER AFP/Archives



L'Alliance du commerce (grands magasins, habillement, chaussure), qui coréalise un panel d'une quarantaine d'enseignes représentatives du marché de l'habillement avec Retail Int., a communiqué mardi sur un chiffre d'affaires en baisse de 29% sur les cinq premiers jours de soldes (comprenant le premier week-end de soldes) par rapport aux cinq premiers jours de la période en 2019.

En terme de trafic en magasin, la baisse est encore plus importante, avec une fréquentation moindre de 35% en comparaison avec les cinq premiers jours des soldes 2019.

Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du commerce, a déploré des "soldes qui commencent extrêmement mal, ce qui a un impact sur les entreprises dans la mesure où il s'agit d'un mois essentiel pour reconstituer la trésorerie".

Les professionnels s'accordent généralement à dire que c'est lors du premier week-end, puis lors des 10 ou 15 premiers jour de soldes, qu'une grande partie des ventes est réalisée.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.