×
Par
AFP
Publié le
15 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'ancienne maison de caviar de Pierre Bergé change de mains

Par
AFP
Publié le
15 juil. 2021

La société d'investissement Olma Luxury Holdings a annoncé jeudi avoir pris une participation majoritaire dans Caviar House & Prunier Group, producteur de caviar français et distributeur de produits d'épicerie fine dont Pierre Bergé était actionnaire, pour lui "offrir les moyens de se développer".


Prunier



Le rachat s'accompagne d'une "importante injection de fonds" dans la société qui possède Caviar House, Prunier et Balik, "trois marques iconiques" de l'univers de la gastronomie, selon cette société basée à Genève. Elle ne précise pas les montants investis.

"Le but du jeu de cette opération est de faire rayonner l'art du caviar français dans le monde", explique à l'AFP Stéphane Petrossian, co-partenaire et co-dirigeant d'Olma Luxury Holdings.

"C'est vraiment de poursuivre l'oeuvre de Pierre Bergé et d'Yves Saint-Laurent dans ce domaine et de continuer à entretenir cet art de vivre", ajoute-t-il.

En 2000, l'homme d'affaires Pierre Bergé, compagnon du grand couturier, avait racheté le restaurant Prunier, joyau de l'Art déco situé avenue Victor Hugo à Paris et réputé pour son caviar.

Il avait aussi acquis une pisciculture élevant des esturgeons en Dordogne, permettant ainsi à la maison Prunier de produire tout son caviar.

En 2004, celle-ci s'est associée au suisse Caviar House, devenant le groupe Caviar House & Prunier.

Suite à la disparition de Pierre Bergé en 2017, Olma Luxury Holdings a procédé à l'acquisition d'une position majoritaire au sein de Caviar House & Prunier Group auprès de Jean-Francis Bretelle, ancien bras droit de Pierre Bergé, qui était "dépositaire des parts" de celui-ci, précise Stéphane Petrossian.

"Nous sommes extrêmement enthousiastes à l'idée d'entamer ce nouveau chapitre, qui nous permettra de redéfinir et de renforcer nos marques uniques et riches d'un héritage exceptionnel, en leur offrant de nouvelles opportunités de développement à travers le monde", a déclaré Peter Rebeiz, président-directeur général de Caviar House & Prunier Group cité dans le communiqué. Il restera à la tête du groupe dont il est actionnaire minoritaire.

Avant la crise du Covid-19, le groupe réalisait un chiffre d'affaires de 100 millions de francs suisses mais la pandémie a fait chuter son chiffre d'affaires, car il vend notamment dans les aéroports, précise Stéphane Petrossian.

Il est optimiste pour la suite. "Nous pensons qu'il va y avoir un effet +Années folles+ dans les années à venir", explique ce petit-fils du fondateur de la célèbre Maison Petrossian fondée en 1920.

Soucieux de voler de ses propres ailes, il a d'abord été avocat d'affaires avant de rejoindre Olma Luxury Holdings. Mais il a gardé "la passion du caviar" qui, à 42 ans, continue à "l'émerveiller".
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.