×
Publié le
26 mai 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Andam dévoile sa sélection 2011

Publié le
26 mai 2011

Après une édition 2010 qui aura laissé un goût amer à de nombreux professionnels, le prix de soutien à la jeune garde de la mode vient de dévoiler les six noms en lice pour le titre 2011 : Adam Kimmel, Anthony Vaccarello, Commuun, Jeremy Laing, Matthew Harding et Yiqing Yin. Résultat le 29 juin.

Andam
De gauche à droite, créations signées: Yiqing Yin, Anthony Vaccarello, Matthew Harding

Remporté l’an dernier par le Turc Hakaan Yildirim, le prix de l’Andam a dans ses lauréats de belles signatures telles que Giles Deacon, Gareth Pugh, Anne Valérie Hash, Viktor & Rolf ou encore Martin Margiela, lequel inaugurait l’édition en 1989.
Cette année, 45 dossiers ont été sélectionnés. A la clé, une enveloppe de 200 000 euros, contre 220 000 l’an dernier, accompagnée d’un don de cristaux Swarovski d’une valeur de 10 000 euros pour la réalisation de sa collection printemps-été 2012, du parrainage, pendant deux saisons consécutives, de Ralph Toledano, qui conseillera la ou le lauréat(e) pour ses développements créatif, business et commercial, enfin de la mise à disposition par Les Galeries Lafayette de l’espace "La Suite" pour la réalisation de son prochain showroom.

Andam
De gauche à droite, créations signées Commuun, Adam Kimmel, Jeremy Laing

Si l’enveloppe sonnante et trébuchante est moins bien dotée cette année, elle reste à l’heure actuelle la plus importante comparée à celles des concours équivalents anglo-saxons (CFDA/Vogue US Awards de New York et BFC/Vogue UK Award de Londres) et suisse (Swiss Textile Award). Un montant obtenu grâce au soutien de nombreux partenaires, historiques (La Fondation Pierre Bergé et Yves Saint Laurent, Les Galeries Lafayette, LVMH ou encore Gucci Group) et plus récents, dont Only The Brave et les grands magasins canadiens Hudson’s Bay Company, arrivés l’an dernier.

Rappelons que parmi les critères formels d’attribution du prix, l’Andam se penche sur les modalités d’utilisation de la somme. A savoir l’obligation d’allocation en France, auprès d’entreprises ou prestataires français, notamment pour l’organisation du défilé et, l’an dernier, l’association ajoutait le devoir de créer une filiale ou une entreprise en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com