×
6 264
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Intelligence Analyste H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Chef de Projet Technique Digital f/h
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Contrôleur de Gestion Supply & Stock f/h
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Visual Merchandising Opérationnel f/h
CDI · PARIS
NV GALLERY
Marketing Manager
CDI · PARIS
AMOREPACIFIC
Sales And Education Manager f/h
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé d'Études H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
c h a r g é(e) de E-Commerce (H/F)
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Commercial(e) Paris - Ile de France - Nooz Optics
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Grand Magasin - CDI - Paris
CDI · PARIS
BONSOIRS
Responsable CRM & Fidélisation
CDI · PARIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI ·
DIRE
Chef de Projet Social Media et Influence
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · ANGERS
CAMAÏEU
Responsable de Pôle Finance f/h
CDI · ROUBAIX
CITY ONE
Directeur de la Communication Internationale H/F
CDI · VITRY-SUR-SEINE
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Contrôleur de Gestion H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Responsable Marketing Wholesale France & Benelux H/F
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
3 sept. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Asie et les États-Unis ramènent SMCP dans le vert au premier semestre

Par
AFP
Publié le
3 sept. 2021

SMCP a annoncé vendredi un bénéfice net de 600.000 euros pour ce semestre, "en dépit des fermetures et des restrictions" et de "la faiblesse du trafic et du tourisme" dans certaines régions. Sur les six premiers mois de 2020, le groupe avait plongé dans le rouge avec une perte de 88,5 millions d'euros.


Sandro



L'entreprise, qui affiche un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en forte hausse, à 100,3 millions d'euros contre 55,1 un an plus tôt, a dit rester "prudemment optimiste pour le second semestre".

Car le groupe est encore loin d'avoir retrouvé son niveau d'activité d'avant Covid-19. Il avait précédemment annoncé un chiffre d'affaires de 453,3 millions d'euros sur le premier semestre 2021, en hausse de 21,6 pour cent par rapport à la même période de 2020, mais encore loin des plus de 540 millions d'euros de la première moitié de 2019.

SMCP tiré par ses ventes en Chine et aux États-Unis



En Chine continentale, une de ses priorités, les ventes du premier semestre 2021 sont toutefois de 24 pour cent supérieures à celles de 2019, se félicite le groupe.
"Nous avons réalisé une solide performance au premier semestre 2021 dans toutes les régions où nous opérons, notamment en (Asie Pacifique) et aux États-Unis, où nos ventes ont dépassé ou retrouvé leur niveau pré-pandémique", s'est félicité dans un communiqué le directeur général de SMCP Daniel Lalonde, sur le départ.

Il y a quelques semaines, le groupe a en effet annoncé la démission du Canadien et son remplacement par Isabelle Guichot. "J'aide dans la transition et je serai là jusqu'à la fin octobre", a-t-il expliqué vendredi à quelques médias. "On travaille ensemble depuis quatre ans, elle était présente dans tous les sujets".

Isabelle Guichot avait rejoint SMCP en septembre 2017 en tant que directrice générale de Maje, l'une des marques de prêt-à-porter féminin phares du groupe, après 25 ans de carrière dans la mode et le luxe, notamment au sein des groupes Kering (Gucci, Saint Laurent...) et Richemont (Cartier, Piaget, Montblanc...).
Présent dans 43 pays, SMCP a pour actionnaire majoritaire Topsoho, société détenue par le Chinois Shandong Ruyi.

Depuis quelques mois, il fait l'objet d'une enquête en France pour "recel de crimes contre l'humanité" , consécutive à une plainte déposée en avril par plusieurs associations l'accusant de profiter du travail forcé des Ouïghours en Chine. SMCP avait "réfuté avec la plus grande fermeté ces accusations".

"Il n'y a pas eu de nouveauté majeure sur ce sujet, nous continuons de réfuter ces accusations", a expliqué Isabelle Guichot vendredi. "Nous ne nous sommes jamais approvisionné dans cette région" du Xinjiang et "menons des audits réguliers de notre chaîne d'approvisionnement", a-t-elle encore affirmé lors d'une conférence de presse téléphonique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.