×
6 199
Fashion Jobs
Publicités

L’Atelier Boivin change de main

Publié le
today 27 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Réputé depuis les années 1920 pour sa fabrication à la main d’accessoires en soie, et notamment de cravates, pochettes et nœuds-papillon pour le prêt-à-porter, la Haute Couture, le 7ème art et l’hôtellerie, l’Atelier Boivin, jusqu’alors propriété de la famille Gillier, change de propriétaire. Fondateur de Maison F, spécialiste des cravates et nœuds papillon installé à Paris, François-Régis Laporte reprend la structure aux côtés de Philippe Lalanne, consultant et éditeur de produits artisanaux (via sa société Carma Phi).


L'Atelier Boivin et ses 5 000 références de matières DR


« Atelier Boivin est un atelier avec lequel je collabore depuis le lancement de ma marque, avec lequel j’ai tissé un lien privilégié avec l’équipe d’artisans, et dont il fallait conserver et pérenniser le savoir-faire », explique François-Régis Laporte.
 
Le duo reprend une société « en bonne santé financière (soit 600.000 euros de chiffre d'affaires) », ainsi que l’ensemble des artisans – une dizaine répartie entre artisans coupeurs, prototypeurs et couturières. Il devrait dans les prochaines semaines élargir l’équipe, « notre idée, précise François-Régis Laporte, étant de renforcer l’agilité et la flexibilité de l’atelier pour nos clients, et redéployer la marque propre de l'entreprise qui, bien qu’existante depuis des décennies, reste encore très confidentielle ».

A partir de janvier, l’Atelier Boivin enrichira son catalogue en proposant l’offre à façon à tous les professionnels (enseignes multimarques, grands magasins, marques de Haute Couture, créateurs d’uniformes…) qui souhaitent faire réaliser leurs produits « en utilisant ou pas nos soieries – près de 5 000 références de matières -, en développant leurs dessins, leurs logos… et en offrant de nouveaux services attendus par les directeurs artistiques des grandes maisons : conseils produit, montage, design… ». 
 
Outre l’offre à façon, l’Atelier Boivin, situé au 97 rue Réaumur (IIème arrondissement de Paris), présentera dans son showroom les collections homme et femme de l’atelier, « les essentiels du vestiaire, garants du savoir-faire presque centenaire de l’atelier, de son histoire, avec des matières dédiées et une main unique ». Y sera ajoutée l’offre de Maison F (qui dispose par ailleurs d'une boutique au 42, rue de Verneuil à Paris) et son « univers designer et contemporain avec des formes et des matières propres », soit « une vraie synergie des produits pour toutes les sensibilités », détaille François-Régis Laporte. 
 
Fondé au début des années 1920 par Jacques Boivin, l’Atelier Boivin avait été repris en 1972 par la famille Grandjean avant son rachat en 2014 par la famille Gillier qui développa le département travail à façon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Voir aussi