×
Publié le
4 avr. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Atoll à Angers: un parc commercial nouvelle génération

Publié le
4 avr. 2012

Un centre commercial, c’est d’abord une offre… commerciale et donc une liste d’enseignes. C’est depuis longtemps aussi une architecture et un merchandising censé séduire ou convaincre. C’est désormais également un équipement qui se doit de prendre en compte le développement durable, la qualité de vie et de shopping… En clair incarner un cadre plus paisible que les périphéries de villes des vingt dernières années.


Un centre qui tourne le dos aux périphéries de villes des vingt dernières années

C’est le pari de la Compagnie de Phalsbourg d’avoir cherché à répondre à ces nouvelles demandes avec le centre L’Atoll à Angers, ou plutôt, comme l’appelle le promoteur le premier éco-parc commercial de France. Celui-ci vient d’ouvrir le mercredi 4 avril exactement à Beaucouzé, à l’entrée ouest de l’agglomération angevine.

Celui-ci est donc un vrai équipement commercial avec 71 000 m² de vente, 50 enseignes, une zone de chalandise annoncée de 800 000 habitants, un parking de 2700 places mais aussi 60 000 m² d’espaces verts. Le tout pour un investissement de 145 millions d’euros.

L’offre commerciale est à dominante maison mais intègre aussi des enseignes d’équipement de la personne, du sport, de la culture, etc. Pêle-mêle, se retrouvent Intersport, Celio, C&A, Gemo, Armand Thiéry, Chaussea, Mango, Eram, Orchestra, Marionnaud, Tape à l’Oeil, Grain de Malice, Alinea, Casa, Boulanger, Babou, etc. La cible est d’abord un public familial.

Mais surtout, L’Atoll privilégie un design se présentant sous la forme d’une ellipse irrégulière. L’ensemble est habillé d’une résille en aluminium, perforée et rétroéclairée, qui enveloppe les commerces. "Le rétroéclairage permet une signalisation douce", souligne le promoteur. L’occasion selon celui-ci de limiter la pollution visuelle. La façade elle-même atténue les vents d’Ouest. "Elle joue aussi un rôle thermique important le long des façades comme brise soleil", indique La Compagnie de Phalsbourg.

Le paysage lui-même s’invite jusqu’au centre de l’Atoll avec un ring planté d’essences de hautes tiges. Le centre de L’Atoll comprend sur 6 ha, des espaces verts plantés de 580 arbres et de plus de 15 000 arbustes. La conception architecturale est l’oeuvre du cabinet d’architectes AAVP Architectes d’Antonio Varga et Vincent Pareira. C’est le premier ensemble commercial ayant demandé la certification HQE lorsque la norme commerce a été publiée en décembre 2008.

Le centre est aussi émaillé d’expériences. Par exemple, les clients peuvent "poser" leurs voitures et ensuite effectuer leurs achats à pied où à bord de navettes électriques qui font le tour du centre. L’Atoll a aussi mis en place un programme de fidélisation matérialisé par une carte et qui permet de bénéficier de différents services comme recevoir des offres commerciales ciblées, gagner des places pour des concerts, etc. Sur le centre même, le programme est relayé via des bornes interactives. Des opérations spécifiques seront aussi proposées toute l’année sur le web et Facebook.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com