L'aventure graphique de Prisunic retracée du 22 au 24 novembre à Paris

Dans le cadre de l’événement Design Fair Paris (les Puces du Design), l’Espace Champerret dans le XVIIème arrondissement à Paris accueille du 22 au 24 novembre 2018 une exposition dédiée à l’enseigne Prisunic, la chaîne de magasins populaires lancée au début des années 30 par le groupe Printemps et qui disparut progressivement après son rachat par Monoprix en 1997.


Affiche de Friedemann Hauss - DR

Vue sous l’angle graphique et artistique, la "Grande Aventure Prisunic" revient sur la période faste de l’enseigne parisienne à la fin des années 60, le libraire et collectionneur Michaël Seksik réunissant pour l’occasion une centaine d’affiches, posters et supports graphiques de l’époque et une sélection de mobilier prêtée par la galerie XXO.
 
Vantant de proposer des « objets de qualité au meilleur prix, » Prisunic réinventa son concept lorsque fut nommée la directrice artistique Denise Fayolle en 1953. C’est elle qui imposera le style Prisunic, s’entourant au passage des meilleurs – la designer Andrée Putman entre autres – et transformant les objets du quotidien et vêtements « en objets beaux au prix du laid », selon sa formule. 
 
C’est elle qui fera signer par les artistes du moment les affiches et couvertures des catalogues de vente à voir dans l’exposition – celle du photographe de mode allemand Friedemann Hauss entre autres –, son successeur, Jacques Lavaux, ajoutant d’autres grands noms tels que Terence Conran et Marc Held pour la ligne de mobilier. Une époque créative, où plane l’influence de mouvements graphiques comme le pop art, mise en lumière à travers cette exposition.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

DécorationEvénements
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER