×
6 266
Fashion Jobs
Publicités

L Brands voit ses résultats plombés au deuxième trimestre par Victoria’s Secret

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 27 août 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré un premier trimestre solide, les résultats du deuxième trimestre 2019 de L Brands, annoncés mercredi, avaient de quoi décevoir. La marque Victoria's Secret, en difficulté, a pesé sur les ventes du groupe américain.


Les ventes trimestrielles de L Brands ont été tirées vers le bas par Victoria’s Secret. - Facebook: Victoria’s Secret

 
La société, basée à Columbus dans l'Ohio, également propriétaire de Bath & Body Works, a enregistré des ventes de 2,902 milliards de dollars (2,612 milliards d'euros) au cours du trimestre qui a pris fin le 3 août dernier, en baisse par rapport aux 2,984 milliards de dollars (2,686 milliards d'euros) du trimestre correspondant de l'exercice précédent. 
 
Les ventes en comparable ont baissé de 1 %, avec une chute de 6 % chez Victoria's Secret, et ce malgré une progression de 8 % chez Bath & Body Works. 

Le résultat d'exploitation a atteint 174,6 millions de dollars (157,2 millions d'euros), contre 228,1 millions de dollars (205,3 millions d'euros) un an plus tôt, et le bénéfice net n'a atteint que 37,6 millions de dollars (33,8 millions d'euros), contre 99 millions de dollars (89,1 millions d'euros) l'an dernier.

Depuis deux ans, les ventes de Victoria's Secret chutent à un rythme alarmant. Dernièrement, dans une tentative de changer son image, la marque a engagé Valentina Sampaio, son premier mannequin transgenre. Elle a également revu l'organisation de son traditionnel défilé de mode annuel, après avoir été critiquée pour son caractère jugé sexiste.

Pour le troisième trimestre, la société prévoit d'être tout juste à l'équilibre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com