×
6 433
Fashion Jobs
PVH
Chef de Projet Digital Tommy Hilfiger
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile de France (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Commercial H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Achats Confirmé H/F
CDI · ROUBAIX
APPROACH PEOPLE
Hrpb Retail Anglais & Espagnol Courant H/F
CDI · BAYONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Formation et Qualite Service Client Bilingue Espagnol - H/F
CDI · SAINT-DENIS
VENTE-PRIVEE.COM
Responsable Des Ressources Humaines H/F
CDI · SAINT-DENIS
SAPIANCE RH
Directeur Commercial Moyen Orient (H/F)
CDI · DUBAÏ
COURIR
Contrôleuse/Contrôleur de Gestion Réseau - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · TOULOUSE
RICHEMONT
Chef de Projets Sourcing
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · LILLE
LA HALLE
Chargé(e) CRM H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur(Trice) Travaux et Maintenance - CDI 35h
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Moa & Déclarations Sociales H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Marque Propre Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Stratégie Confirmé H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Marque Propre Homme H/F
CDI · PARIS
ORIGINAL BTC FRANCE
Chargé(e) d'Affaires Prescription / Retail
CDI · PARIS
Publicités

L'e-commerce tricolore en progression de 10,8 % au troisième trimestre

Publié le
today 21 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes en ligne françaises ont généré 24,6 milliards d'euros au cours du troisième trimestre 2019, en progression de 10,8% par rapport aux 22,2 milliards atteints sur la même période l'an passé. L'érosion des paniers moyens se poursuit, tombant encore de 3% à 58 euros. Pas de quoi, semble-t-il, empêcher le secteur de passer comme prévu le cap des 100 milliards d'euros de ventes sur l'année, avec d'ores et déjà 74 milliards générés sur neuf mois, selon la Fevad (Fédération de la vente en ligne).


Shutterstock


Le recul du niveau de dépense par acte d'achat continue en effet d'être compensé par le renforcement de la fréquence, qui atteint désormais 12,5 transactions trimestrielles moyennes par client, en hausse de 8% par rapport au troisième trimestre 2018. Les fluctuations de panier moyen et de fréquence d'achat amènent désormais la moyenne des dépenses à 724 euros par acheteur sur les trois mois, en hausse de 36 euros sur un an.

Cette évolution est notamment soutenue par le renforcement constant de l'offre en ligne. L'Hexagone comptait ainsi à la fin de ce troisième trimestre une offre de 191 700 sites actifs. Une progression de 16 % sur un an qui inclut les magasins et réseaux physiques déployant une activité de vente en ligne.

Le m-commerce continue de progresser plus vite que l'e-commerce, avec +18 % sur le trimestre, selon le baromètre ICM de la Fevad. Les mobiles représenteraient désormais en moyenne 40 % des ventes des portails composant ce panel. Et cela en dépit de paniers moyens inférieurs de -15 % à ceux des terminaux fixes, et même de -30 % dans le cas des voyages.

Les places de marché affichent également un dynamisme fort, avec une hausse de 11% de leurs ventes sur le trimestre. De quoi amener ces marketplaces à peser désormais 32 % du volume global d'affaires des sites composant le panel IPM de la Fevad.

Fêtes et Black Friday record ?



Pour les quatre jours qui iront du Black Friday, 29 novembre, au Cyber Monday, 2 décembre, la Fevad s'attend à des ventes pouvant atteindre 1,7 milliard d'euros. La fédération rappelle en effet que, lors du précédent Black Friday, le trafic moyen des portails avait été doublé, et le chiffre d'affaires moyen triplé.


Top 15 des sites et applications e-commerce les plus visités en France au 3e trimestre - Fevad


"Les vêtements, chaussures et accessoires s’affichent toujours en tête des produits ciblés (50%)", indique la Fevad. " Le budget moyen que les internautes envisagent d’allouer à ces dépenses en ligne reste stable à 150 euros ; le budget moyen envisagé en magasin sur la même période s’élève à 179 euros".
 
Cette phase de promotions, couplée aux ventes attendues durant la période des fêtes de fin d'année devraient, selon l'organisme, passer la barre des 20 milliards d'euros, soit 20 % des ventes annuelles. La fréquence d'achat projetée dépasserait en effet les 15 transactions par acheteur sur ce quatrième trimestre, contre 13,6 un an plus tôt, lorsque la fin d'année avait généré pour 18,3 milliards d'euros de ventes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com