×
Publicités
Publié le
21 juil. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'éditeur de livres d'art Skira racheté par le groupe Chargeurs

Publié le
21 juil. 2022

Le groupe diversifié français Chargeurs annonce l'acquisition de Skira, organisateur d'expositions et éditeur italien de livres d'art, poursuivant son développement dans le secteur du luxe, des musées et de l'art, par-delà son activité textile.


Skira publie des livres d'arts, organise des expositions,et proposent des produits dérivés de celles-ci - Skira


Chargeurs a pris 80% du capital, pour un montant non divulgué, de cette entreprise qui avait été rachetée en 1995 par deux Italiens, Giorgio Fantoni et Massimo Vitta Zelman.

M. Fantoni est décédé en 2021 à l'âge de 95 ans, tandis que M. Vitta Zelman, 75 ans, est toujours président de Skira et va le rester.

Skira doit intégrer Chargeurs Museum Studio, filiale de "création de contenu pour les institutions culturelles, les fondations et les marques d'entreprises".

La prestigieuse maison d'édition avait été créée à Lausanne en 1928 par le Suisse Alberto Skira, qui se fit connaître en 1931 avec Les Métamorphoses d'Ovide illustrées par Pablo Picasso.

Jusqu'à la mort du créateur en 1973, Skira s'imposa comme une référence dans le livre d'art et le livre illustré par des signatures célèbres.

L'entreprise a été relancée et diversifiée par MM. Fantoni et Vitta Zelman, qui venaient d'un concurrent, les éditions Electa. Ils ont ajouté à l'édition des activités comme la production d'expositions, les librairies de musées et la production de films et documentaires culturels.

"Chargeurs va poursuivre activement sa démarche de consolidation dans ces secteurs, dans le cadre de sa stratégie d'expansion dans les nouveaux domaines du luxe", a commenté son PDG, Michaël Fribourg, cité dans un communiqué.

Skira, dont le siège est à Milan, "emploie près de 45 personnes" pour un chiffre d'affaires de "plus de 15 millions d'euros", a indiqué Chargeurs.

Le groupe Chargeurs a sur son exercice 2021 connu une contraction de son chiffre d'affaires, passé en un an de 822 à 736,6 millions d'euros. Chiffre qui reste supérieur aux 626,2 millions d'euros connus en 2019, année depuis laquelle l'entreprise a engagé des investissements et la réorganisation de son activité.

En fin d'année 2021, le groupe a notamment pris le parti de racheter le britannique Event Communications, spécialisé dans la conception de musées, pour renforcer son offre dans ce domaine.

L'activité textile a pour sa part été confiée en octobre dernier à Gianluca Tanzi qui endosser les fonctions de directeur général de cette division, qui regroupe les activités Chargeurs PCC Fashion Technologies et Chargeurs Luxury Materials.

(avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com