×
7 311
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

L'édition de septembre 2019 de Maison & Objet enregistre une fréquentation stable

Publié le
today 17 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le salon international des professionnels de la décoration, du design et de l'art de vivre vient de conclure son édition de septembre 2019 sur un nombre de visiteurs en hausse. 76 862 visiteurs ont fait le déplacement, soit + 0,5 % par rapport à l'année dernière. 2 762 exposants s'étaient réunis à Paris Nord Villepinte, dont 61 % de marques étrangères et 863 nouvelles marques exposantes.


Le salon sort de plus en plus de l'univers de la maison pour s'intéresser aux lieux de vie et de travail. - © Maison & Objet


Un dynamisme marqué par l'espace WORK!

L'enjeu principal de cette édition de septembre résidait dans le lancement du nouvel espace WORK! réunissant une sélection de marques dédiées à l'aménagement des espaces de travail. « Une belle réussite », selon Philippe Brocart, directeur général de Maison & Objet,  qui souhaitait que ce nouvel espace soit aussi l'opportunité pour les porteurs de projets du salon de rencontrer les spécialistes de l'aménagement. « Le feedback des exposants et des professionnels est très positif », ajoute-t-il. « L'aménagement des espaces de travail et notamment de coworking est un marché qui prend de l'importance et qui évolue très rapidement, d'où notre volonté de les mettre à l'honneur pour cette édition ». Un rendez-vous qui devrait être réitéré une fois par an lors de l'édition de septembre de Maison & Objet.

Pour cette nouvelle édition, Maison & Objet souhaitait également attirer le milieu de l'hôtellerie et de la restauration. « Le salon sort désormais du seul espace de la maison », précise Philippe Brocart, « et nous souhaitions faire la part belle aux nouveaux moyens d'aménager les espaces de restauration. Pour attirer cette cible, Maison & Objet s'est appuyé sur ses conférences où elle a notamment réuni les chefs Pierre Hermé et Yannick Alléno autour d'un talk sur le bon et le beau.

Le salon a également mis en valeur les designers étrangers venus exposer pendant ces quelques jours. 71 nationalités étaient ainsi réunies au sein des hall 5A et 6, allant d'un collectif de Philippins misant sur le durable (Zakarias 1925, Vito Selma, Nature's Legacy) à l'esthétique minimaliste de créateurs allemands (Holländer, Alexander Schul). Enfin, Maison & Objet mettait à l'honneur Laura Gonzalez, l'architecte à l'origine de la rénovation du Bus Palladium à Paris ou plus récemment de la Brasserie d'Auteuil dans le XVIème arrondissement. Elle obtient le prix de Designer of the Year 2019.

Maison & Objet versus Who's Next ?

Maison & Objet avait lieu en même temps que le salon de mode Who's Next qui se tenait au parc des expositions de la porte de Versailles - et a également connu une fréquentation stable - et certaines marques comme Elise Chalmin étaient présentes lors des deux événements. « Maison & Objet nous permet de toucher une cible différente de celle du Who's Next, explique la fondatrice éponyme. Nous avons rencontré plusieurs concept-stores ainsi qu'une clientèle plus internationale ce qui nous donne une force de frappe plus importante. »

Maison & Objet réunissait en effet au sein du hall 2 les accessoires de mode et les marques relatives à l'univers de l'enfant. Interrogé sur une éventuelle confrontation avec le salon de la Porte de Versailles, Philippe Brocart a précisé que « Maison & Objet n'avait pas vocation à devenir le nouveau Who's Next ». La demande semble cependant être là puisque de plus en plus de marques liées à l'univers de la mode candidatent pour exposer sur Maison & Objet.

2020, une année spéciale pour Maison & Objet

Maison & Objet fêtera l'année prochaine ses 25 ans d'existence. Pour l'occasion, une seule et même thématique devrait courir durant les deux éditions de janvier et de septembre 2020. « Nous avons choisi de consacrer nos éditions d'anniversaire aux jeunes générations de consommateurs », explique Philippe Brocart. « Le salon explorera les nouvelles manières de consommer des millennials, comment ces derniers vivent, interagissent et évoluent ». Appelée "Regeneration", cette nouvelle thématique devrait permettre à Maison & Objet de se projeter face aux attentes des futures générations de consommateurs et aux enjeux que cela implique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com