×
2 652
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
16 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’enseigne italienne OVS prête à racheter Stefanel

Publié le
16 déc. 2020

Un acteur important de la mode italienne pourrait assurer le sauvetage de Stefanel. Dans un communiqué, le groupe OVS, qui détient notamment la chaîne de mode familiale à petits prix du même nom, ainsi que les enseignes Upim et Croff, a confirmé son intérêt pour la marque de prêt-à-porter féminin spécialisée dans la maille, ce qui a fait bondir son titre à la Bourse de Milan ce mercredi matin.
 

Stefano Beraldo, le patron de l'enseigne de mode familiale - OVS

 
Se référant aux indiscrétions parues dans la presse, la chaîne italienne, dont l’actionnaire majoritaire est le fonds Tamburi Investment Partners (TIP), fait savoir qu’elle "a présenté une offre ferme et irrévocable visant l'acquisition de certains actifs de Stefanel, en particulier la marque historique de l'entreprise", tout en précisant que "compte tenu de l'ampleur de cette offre, les moyens financiers nécessaires sont largement dans la disponibilité actuelle du groupe".
 
OVS vient, en effet, d’approuver une augmentation de capital de 80 millions d’euros, tandis qu’au 31 octobre 2020, le groupe piloté par Stefano Beraldo affiche un position de trésorerie positive de 356,9 millions d’euros. Sur les neuf premiers mois de l’année, il a enregistré un chiffre d’affaires de 736,7 millions d’euros, en baisse de 25,7% en raison de la fermeture de ses magasins pour cause de confinement, mais au troisième trimestre ses ventes ont progressé de 6,1% à 361 millions d’euros.
 
Fondée en 1959 et en crise depuis près de dix ans, la griffe Stefanel n’a jamais réussi à se relancer réellement, cumulant les problèmes financiers. Elle a été placée sous administration extraordinaire en septembre 2019 car insolvable et mise en vente en juin dernier. La cession du groupe a été disposée en deux lots distincts: la marque Stefanel, son site et son réseau de plus de 30 boutiques d’un côté; la société Interfashion, qui détient la ligne premium High qu’elle produit et distribue à l’international, de l’autre. C’est en toute logique le premier lot qui intéresse OVS.
 
Les offres présentées depuis cet été ont toutes été refusées ou n’ont pas abouti. Selon le quotidien Il Sole 24 Ore, un groupe d’entrepreneurs italiens serait également en lice pour le rachat de Stefanel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com