×
5 295
Fashion Jobs
GROUPE ARMAND THIERY
Acheteur Produits à Façon H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
TOMMY HILFIGER
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - Printemps Cagnes-Sur-Mer- CDI 35h
CDI · CAGNES-SUR-MER
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Intendant Services Généraux
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Produits Senior (H/F)
CDI · GONESSE
CITY ONE
Chef Hote Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
CDI Responsable Régional - Centre (H/F)
CDI · TOURS
CALZEDONIA SIEGE
Chargé(e) Administration du Personnel et Paie - CDI - Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
REVLON
Chef de Produit Senior Personal Care H/F
CDI · PARIS
STRIDE-UP
SEA / Social Ads Acquisition Manager - Mode
CDI · PARIS
INTIMISSIMI
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
BLUE BOX
Responsable Paie H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Annemasse
CDI · ANNEMASSE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Marseille Les Terrasses du Port
CDI · MARSEILLE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Marseille Saint Ferréol
CDI · MARSEILLE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Aix en Provence
CDI · SAINT-ANTONIN-SUR-BAYON
SANDRO
Responsable Qualité Chaussures/Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Brand Manager Wholesale Showroom
CDI · PARIS
Publié le
4 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'entreprise Deveaux sort de procédure de sauvegarde

Publié le
4 juin 2021

Après seulement six semaines en procédure de sauvegarde, la société Deveaux nous indique être sortie de procédure. Celle-ci visait à protéger l'entreprise dans le cadre d'un procès l'opposant à un intermédiaire. Contre lequel elle a finalement obtenu gain de cause.


Deveaux


La procédure de sauvegarde avait été ouverte sur demande de l'entreprise le 13 avril dernier par le tribunal de Commerce de Lyon. L'entreprise textile explique aujourd'hui que, la sauvegarde n'étant justifiée que par le contentieux en attente de jugement, c'est ce même tribunal de Commerce qui a accepté de mettre fin à la procédure.

"Cette décision exceptionnelle avait pour objectif de protéger la société et ses salariés, en raison d’un contentieux judiciaire, l’opposant depuis plusieurs années à un intermédiaire de machines à tisser", indique la direction. "Dans l’intervalle, la société Deveaux a gagné un procès important contre cet intermédiaire, devant le tribunal de Commerce de Villefranche-Tarare, ce qui a conduit les parties à se rapprocher. Un protocole d’accord transactionnel a été signé, mettant fin de manière définitive à l’ensemble des procédures entre les parties".

C'est donc la fin d'un litige vieux de dix ans avec le négociant en machines Fernando Puatto, Deveaux SAS devait initialement acheter à celui-ci 84 métiers à tisser neufs, et lui en revendre 54 d'occasions. L'entreprise rhodanienne avait changé d'avis entretemps, mais la justice l'avait condamnée en 2013 à livrer ces machines, avec une astreinte financière de 1.000 euros par machine et par jour de retard, générant un arriéré potentiel pesant sur l'avenir de Deveaux.

Principalement connue pour ses imprimés, l'entreprise textile basée à Saint-Vincent-de-Reins (Rhône) officie également dans la teinture, le tricotage et le tissage pour l'habillement homme, femme et enfant. Une activité tournée à 60% vers l'international, aussi bien vers les Amériques que vers l'Asie et l'Australie, sans oublier les donneurs d'ordres européens.


Deveaux


"Forte de cette décision, la société Deveaux peut sereinement se tourner vers l’avenir, se concentrer sur son développement, ses nouveaux projets, ses clients et ses salariés", indique aujourd'hui l'entreprise. "Elle entend désormais poursuivre sa politique de production locale, écoresponsable et citoyenne, en offrant à ses clients une création sur-mesure et exclusive, de qualité et labellisée, bénéficiant à la fois du label Entreprise de patrimoine Vivant et d’un label de production écoresponsable "Step by Oekotex" (seul groupe en France à pouvoir s’en prévaloir)".
 
Dirigée par Frédérique Von Tschammer, fille de l'industriel Lucien Deveaux, l'entreprise a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 27,4 millions d'euros, qui atteint 59 millions avec ses filiales de production basées en Auvergne Rhône-Alpes. Le Groupe Deveaux opère aujourd'hui via ses trois marques, Deveaux, Springtex et Ercea, et détient par ailleurs Jacqueline Riu et Armand Thierry. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com