×
6 942
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Marketing et Relation Client H/F
CDI · LIEUSAINT
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
GIVENCHY SA
CDI - Responsable Gestion de Production Pret-A-Porter Femme (H/F)
CDI · PARIS
PRADA GROUP
in-Store CRM Flagship h / f
CDI · PARIS
J.M.WESTON
Responsable Ressources Humaines
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
E-Store And CRM Manager Junior H/F
CDI · SAINT-DENIS
DCM JENNYFER
Responsable Acquisition
CDI · SAINT-OUEN
ALEXEIN CONSEIL
CRM Specialist
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Production Luxe Orliweb H/F
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Manager de l'Identité Visuelle et Visuel Merchandising
CDI · MARSEILLE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Stock Flagship Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Chef de Produit/Acheteur - Chaussures Homme
CDI · MARSEILLE
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Expérience Client Digital (H/F)
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Clienteling (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Strasbourg
CDI · STRASBOURG
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
GROUPE GPE
Gestionnaire de Stocks H/F CDI
CDI · MONTREUIL
BA&SH
Directeur·Rice E-Commerce F/H
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · MARSEILLE
ZARA FRANCE
Analyse Compensation & Benefits
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
31 janv. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'entreprise Meryl Fiber, spécialiste du polyamide, placée en liquidation

Par
AFP
Publié le
31 janv. 2012

LILLE, 31 jan 2012 (AFP) - L'entreprise Meryl Fiber, qui emploie 350 personnes dans la fabrication de matières textiles, notamment de polyamide, a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d'Arras, a-t-on appris mardi auprès du tribunal. Cette décision s'accompagne d'une prolongation d'activité de trois mois, afin de permettre à l'entreprise, qui fabrique du fil polyamide pour moquette mais aussi des tissus pour vêtements de sport, de trouver un repreneur, a-t-on appris de même source, confirmant une information du quotidien Les Echos.

Anciennement Rhodia, l'entreprise, placée en redressement judiciaire en 2007, avait été reprise en 2008 par deux cadres sortis de ses rangs qui l'ont relancée, sans fonds propres, pendant quatre ans, en développant des produits, selon Gilbert Oboeuf, délégué syndical CFTC.

Mais la société sise à Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais), a essuyé des pertes importantes en 2011 et vu son chiffre d'affaires dégringoler de 85 à 70 millions d'euros.

"La crise textile est terrible, les productions ont chuté de 30% partout et on ne peut plus faire face à nos échéances", explique M. Oboeuf, qui affirme que Rhodia, fournisseur unique, a parfois "asséché" son entreprise en matières premières "alors que les commandes étaient là". Une procédure à l'encontre de Rhodia pour "rupture d'approvisionnement" a d'ailleurs été déposée au tribunal de commerce de Paris, après une perte d'exploitation d'environ cinq millions d'euros, selon M. Oboeuf.

Selon lui l'entreprise "n'intéressera aucun repreneur" car "nous sommes trop gros". Il craint donc qu'elle soit morcelée.

Les 350 salariés affichent une moyenne d'âge de 48 ans et une centaine ont plus de 50 ans. Une cellule de reclassement est en voie de création, "parce que même si on sauve 200 emplois, il y en a 150 qui risquent de rester sur le carreau", conclut M. Oboeuf.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.