×
7 579
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

L’été chic et décontracté de Salvatore Ferragamo

Publié le
today 21 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C'est un été 2020 sous le signe de la nonchalance qu'imagine Paul Andrew pour Salvatore Ferragamo, avec un luxe susurré. Comme si elles flânaient sous les arcades, en plein centre d'une ancienne citė méditerranéenne, les mannequins longent avec insouciance les portiques du complexe baroque de la Rotonda della Besana, qui encerclent, telle une oasis, l'église de San Michele ai Nuovi Sepolcri et son jardin verdoyant.
 

Salvatore Ferragamo, printemps/été 2020 - © PixelFormula


Les vêtements sont taillés dans des matières souples et des volumes confortables, élégants mais simples, presque minimalistes. Les total looks blancs laissent bientôt place à une palette estivale, qui hésite entre teintes pastel et couleurs naturelles, se faisant parfois plus enjouée avec des flashs de rouge et de bleu électrique.
  
Cette nouvelle collection pour la griffe de luxe florentine, qui a été présentée samedi à Milan lors d'un défilé mixte homme-femme, se distingue d’emblée pour le grand travail effectué sur les matières afin de les rendre aussi légères que possible. En particulier les peaux au traitement nappa lisse, dans lequel le designer britannique s’amuse à tailler une garde-robe complète, des socquettes à la casquette, en passant par robe, jupe, pantalons, short, chemise, veste, mini-top, anorak et djellaba.
 
Il utilise un cuir coloré si fin et si souple, qu’il se confond aisément avec l’autre matière phare de la collection : le nylon. Paul Andrew utilise cette toile technique impalpable pour confectionner des jupes, manteaux et autres pantalons à la Zouave, ainsi qu’une maxi robe bleu Klein aux longues manches fendues, qui semble prolonger un classique coupe-vent imperméable.


Salvatore Ferragamo - Spring-Summer2020 - Womenswear - Milan - © PixelFormula


Sous leurs atours de jeunes filles sages, en ballerines à nœud et socquettes blanches avec la classique robe en coton, la chemise en popeline, les jupettes boule assorties à des tricots à manches longues, se cache en fait une féminité sensuelle. Ainsi, le pull-over à fines côtes s'ouvre totalement dans le dos, tout comme la rigoureuse veste masculine, tandis que les épaules sont largement dénudées dans certaines robes en maille ajourées réalisées au crochet.
 
Les mises alternent une attitude classique avec un esprit plus relax, voire sportif, comme en témoignent une salopette en XXL bleu ciel, d’amples pantalons bouffants coulissés resserrés à la taille, des ensembles micro shorts-tops moulants en maille colorée laissant voir le nombril ou encore des anoraks à capuche endossés comme des chemises. Sans oublier la casquette, pour un petit côté rebelle.