×
Publicités
Publié le
18 nov. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Exception Paris rapatrie sa production de manteaux en France

Publié le
18 nov. 2020

L’année prochaine, le multimarque premium l’Exception célèbrera ses dix ans. Une décennie durant laquelle il n'a eu de cesse de chercher à adapter son offre aux nouvelles attentes des consommateurs. Depuis trois ans, le commerçant (en ligne et physique) propose ainsi sa marque propre, un label maison qui jusque-là proposait une sélection de basiques non soldés (pulls, chemises, manteaux..), souvent positionnés dans les premiers prix dans l’offre du détaillant parisien basé sous la canopée du Forum des Halles.
 

Avec ce nouveau mode de fabrication à la demande, L'Exception Paris peut proposer des coloris plus "osés". - L'Exception


Jusque-là, car cet automne marque un virage dans la stratégie de la marque propre. Figure de proue de ce changement, la nouvelle offre de manteaux de l’Exception Paris: Régis Pennel, le patron de la société, a opté pour basculer en fabrication française.
 
"Nous avons mis sur pied un partenariat avec Maison Lener pour un dispositif à la commande, explique Régis Pennel. Nous avons basculé notre production de manteaux qui était faite en Europe de l’Est vers Hazebrouck (département du Nord). L’idée est d’avoir en boutique des échantillons de chaque modèle. Le client peut l’essayer et chaque produit est réalisé à la demande et livré chez le client sous deux semaines. Ce concept nous permet de travailler en flux tendu et en circuit court, et nous permet d’avoir une belle gamme de manteaux à proposer avec des produits made in France vendus autour de 500 euros."

Un mode de production réactif qui offre surtout une souplesse bienvenue, surtout en période de confinement. Pour sa gamme de manteaux, la marque n’a donc pas de stock.

Ce partenariat avec un industriel français lui permet d’apporter un autre plus au client. "Nous avons constaté que pour l’hiver 2020, peu de marques avaient travaillé en profondeur leur offre de manteaux. Avec un vestiaire de la pièce à manches assez ennuyeux, on avait envie de réveiller cela. Sans notre accord avec Maison Lener, nous n’aurions pas eu les métrages suffisants pour lancer une production. On aurait dû rester sur du gris, du beige et du marine. Là on peut proposer un bleu ciel mais on a aussi un manteau en mohair qu’utilise Maison Lener pour un manteau femme, que l’on rend masculin par notre coupe. Pour nous, le prix de fabrication de chaque manteau est assez élevé, mais on le positionne bien en acceptant de baisser notre marge. Je préfère avoir moins de marge et ne pas risquer d’avoir des stocks d’invendus."
 

Manteaux en mohair de Maison Lener. A droite, L'Exception Paris interprète la matière pour l'homme. - L'Exception


Une approche qui justifie donc la stratégie de montée en gamme de la marque. Ces manteaux qui étaient proposés à un petit peu plus de 300 euros sont à présent, avec la fabrication française, affichés jusqu’à 650 euros pour les matières les plus nobles. Bien sûr, ce modèle de fabrication à la demande ne s’appliquera pas à toutes les gammes de produits, l’entente entre l’industriel et la marque étant au cœur de ce partenariat. Mais progressivement, à l’instar de la paire de sneakers du label lancée en précommande pour 159 euros et produite au Portugal, les produits l’Exception Paris vont adopter un positionnement prix plus élevé.
 
"Sur le sweat par exemple, nous avions un positionnement relativement accessible avec un modèle en matière écoresponsable. Mais sur ce créneau, il y a de nombreuses offres, avec des modèles de vente directe sur le net. Donc nous allons proposer plus de créativité et surtout de la recherche sur les matières. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs au savoir-faire. Nos sweats seront proposés autour de 100 euros."
 
Une montée en gamme qui sera progressive au cours de l’année 2021. Pour 2020, l’Exception table sur un léger recul de son activité, la hausse des ventes de son site internet ne permettant pas de rattraper la fermeture actuelle et celle du printemps ainsi que la baisse de trafic pour son concept-store du Forum des Halles à Paris.
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com