×
5 787
Fashion Jobs
Publicités

L’homme a sa Boutique (Homme)

Publié le
today 15 sept. 2009
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pour ceux qui adorent le shopping et les belles pièces mais n’aiment pas courir à travers Paris, direction le nouveau multimarque Boutique (Homme). Au 32 rue des Blancs-Manteaux, il propose une sélection tendance et efficace de prêt-à-porter et d’accessoires, allant de l’urbanwear aux costumes.

Boutique (Homme)
Boutique (Homme), rue des Blancs-Manteaux

Dès l’entrée, l’espace affiche sa personnalité : brut et soigné, avec pierres apparentes, béton au sol et une immense verrière au fond qui illumine l’ensemble. Autrement dit, sans trop d’apprêts et pourtant avec un je-ne-sais-quoi qui rend le lieu atypique et surtout en accord avec les pièces proposées.

Entre le prêt-à-porter et les accessoires, l’offre balaye tout le vestiaire de l’homme, jusqu’aux sous-vêtements et chaussettes. Ainsi, tee-shirts, manteaux, pulls, pantalons, costumes, jeans, chemises, sans oublier chaussures, ceintures et sacs, sont réunis avec l’idée de proposer un large choix de basiques.
Boutique (Homme)
Entrée et façade de Boutique (Homme)

Trente marques ont été sélectionnées au total. On trouve des pièces Helmut Lang, Vincent Schoepfer, Olivier Strelli, Melinda Gloss ou encore des chaussures Feiyue, des sacs Stéphane Verdino. Les propriétaires, Serge Muzelec et Damien Oudin, ont également décroché certaines exclusivités, à l’image de la ligne Ask d’Helly Hansen disponible ici et seulement chez Colette. Enfin, avec l’hiver arrive une sélection plus italienne, notamment les cachemires Piacenza.

Quant aux prix, ils s’échelonnent de quelques dizaines d’euros à 800 euros maximum pour les costumes. Une déclinaison retrouvée avec les jeans. Les premiers sont proposés à 50 euros chez Cheap Monday et grimpent jusqu’à 240 euros pour un Helmut Lang.

Boutique (Homme)
Intérieur de Boutique (Homme), rue des Blancs-Manteaux

Enfin, branché mais sans se perdre de vue, l’espace multiplie les vocations. En parallèle de la boutique, il fera office de showroom lors des Fashion Weeks, pourra accueillir un pop-up store ou encore transformer ses murs en galerie de photographies. Autrement dit un lieu éclectique, que la mini-sélection « pour fille » confirme. En effet, habitués aux remarques des leurs amies, les propriétaires ont complété l'offre homme d'ingrédients féminins. Ainsi, à côté de l'espace cabines, on trouvera des soins, coffrets et autres petits produits. De quoi patienter en beauté !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com