L'homme d'affaires belge Albert Frère est mort à 92 ans

L'homme d'affaires belge Albert Frère, réputé pour ses investissements avisés, notamment dans de grandes entreprises françaises, est mort lundi à l'âge de 92 ans, a annoncé sa holding, le Groupe Bruxelles Lambert. Considéré comme l'homme le plus riche de Belgique, il était notamment l'un des administrateurs du groupe LVMH et faisait régulièrement affaire avec Bernard Arnault, l'un de ses partenaires historiques.


Albert Frère - Reuters

GBL « a la tristesse d'annoncer qu'Albert Frère, président d'honneur et actionnaire de contrôle conjoint de la société, s'est éteint ce jour à l'âge de 92 ans », déclare le groupe dans un communiqué. La holding avait tissé un très large réseau de société d'investissement qui investissait dans divers secteurs mais convoitaient notamment beaucoup le luxe depuis les années 2000.

Albert Frère avait commencé très jeune à investir dans la sidérurgie, dès la fin des années 1940 en Belgique. Il avait petit à petit diversifié ses participations jusqu'à pouvoir racheter en 1982 le Groupe Bruxelles Lambert, alors déjà actionnaire de Total, Lafarge ou Suez.

Le groupe d'Albert Frère était entré plus récemment au capital d'Adidas, dont il détient 7,5 % du capital, mais aussi Golden Goose, dont l'une des filiales de GBL est actionnaire majoritaire depuis 2015, et enfin Burberry, dont il a détenu jusqu'à 6,6 % avant de vendre l'été dernier. Depuis le retrait de la gouvernance d'Albert Frère en 2015, c'est son fils, Gérald Frère, qui préside le conseil d'administration de GBL.

La fortune d'Albert Frère serait évaluée à 5,8 milliards d'euros par Forbes.

La rédaction avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversPeople
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER