×
Par
Fibre2Fashion
Publié le
19 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Inde, l'autre marché porteur pour un développement commercial

Par
Fibre2Fashion
Publié le
19 oct. 2016

L'Inde est, juste après la Chine, le second marché le plus prometteur pour les commerçants à la recherche d'opportunités de croissance, selon les conclusions d'un récent rapport. L'énorme potentiel du pays, sa forte croissance et la facilité à y faire des affaires justifient cette position. L'Inde représente un marché commercial de 1 000 milliards de dollars.

L'Inde représente un marché commercial de 1 000 milliards de dollars - DR

La demande commerciale progresse notamment grâce à l'urbanisation, à l'expansion de la classe moyenne et à l'entrée des femmes dans la force de travail, selon le rapport Global Retail Development Index réalisé par AT Kearney.

Le pays a aussi changé la réglementation concernant les investissements étrangers dans le commerce, et permet maintenant un investissement étranger direct de 100 % dans les plateformes de vente en ligne. Ces mesures encourageront les principaux acteurs mondiaux à investir sur le marché indien ainsi qu'en ligne, selon le rapport.

"Au cours de l'année dernière, plusieurs commerçants étrangers sont entrés sur le marché indien. Dans la mode, Aéropostale, Gap et Children's Place ont conclu un partenariat avec Arvind Lifestyle Brands; Topshop et Topman ont investi le commerce en ligne à travers Jabong.com, alors qu'H&M est devenu la première enseigne internationale de mode à entrer sur le marché de manière indépendante après la décision du gouvernement d'autoriser les investissements directs étrangers à hauteur de 100 % dans le commerce monomarque. En termes de formats, le modèle de cash and carry croît et est profitable", précise l'étude.

Le commerce en ligne accélère grâce à la pénétration croissante d'internet et des smartphones. L'Inde est devenue le second marché pour internet en 2015, passant ainsi devant les Etats-Unis.

Alibaba, attiré par les perspectives de croissance du marché, devrait faire son entrée dans le pays en 2016, que ce soit seul ou au travers d'acquisitions.

"La profitabilité reste un défi, toutefois, les acteurs restant encore largement dépendants du financement des investisseurs et des promotions pour faire croître leur activité", tempère le rapport.

Les 3e, 4e et 5e position de l'indice sont occupées par la Malaisie, le Kazakhstan et l'Indonésie.

Copyright © 2021 Fibre2Fashion. All rights reserved.