×
Publicités
Auteur :
Publié le
6 févr. 2013
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'industrie du surf s'apprête à débarquer en force à Mode City

Auteur :
Publié le
6 févr. 2013

Frederic Basse a l'Ispo détaille le projet Mode City. Photo Juan Pablo de la Cruz Gutierrez


En quelque sorte, l'Eurosima, l'association des industriels du surf, prépare son arrivée en juillet à Paris. Les marques de surf devraient collectivement exposer à Mode City, qui se tient du 6 au 8 juillet prochain. L'idée: promouvoir en priorité l'offre féminine des spécialistes de la glisse. Quiksilver, Rip Curl, Billabong et Oxbow ont déjà confirmé leur participation. O'Neill et Protest devraient suivre. L'enjeu est, d'après les spécialistes interrogés à l'Ispo, de rester maître aussi de l'identité surf et de ne pas laisser aux enseignes type Hollister le droit de dicter l'image de la glisse version Sud-Ouest.

Et de rappeler que, contrairement au denim, qui s'est propagé dans les vestiaires mode, les industriels du surf ont un lien fort avec les pratiquants. "Depuis deux à trois ans, nous voulions mettre en avant l'image du maillot féminin issu du surf et gagner la distribution de la mode balnéaire", commente Frédéric Basse, président de l'Eurosima et directeur général chez Rip Curl Europe.

Chaque marque participant au salon devrait disposer de 15 à 20 mètres carrés de stand. Au centre: un bar version Sud-Ouest avec sans doute l'aide d'Uztartu, cluster agroalimentaire du Pays Basque et Innov'in, celui du vin.

En attendant, Frédéric Basse avait rendez-vous hier mardi après-midi avec les équipes d'Eurovet, société organisatrice de Mode City.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com