×
Publicités
Publié le
16 juin 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’industrie européenne inquiète face aux prix des colorants

Publié le
16 juin 2014

La hausse des prix des colorants, les annulations et retards qui en découlent, et l’impossibilité de fournir des teintures de qualité suffisante alarment Euratex. La confédération européenne du textile et de l’habillement en appelle au patriotisme des donneurs d’ordres européens afin qu’ils acceptent de relever leurs prix en conséquence.


"Les tisserands et finisseurs européens de qualité sont confrontés à une crise injustifiée et difficile en raison de l’inacceptable inflation des prix sur le marché des colorants, qui a un impact sur la compétitivité globale de ce chaînon important de notre chaîne de valeur", s’alarme Alberto Paccaneli, président de la confédération européenne. "J’appelle solennellement les acheteurs situés en aval dans la chaîne d'approvisionnement à accepter de passer outre les augmentations de prix pour maintenir la compétitivité de l'industrie européenne du textile de haute qualité, de la haute couture et des produits durables. C'est une question de solidarité à l’heure où la situation se détériore rapidement".

Deux enquêtes initiées par Euratex confirment les dégâts de cette hausse des prix. Et si l’organisme se félicite des directives européennes sur le retraitement des eaux de teinture, il déplore néanmoins un "retour de flamme" qui, face aux prix croissants des matières, menace les entreprises. "Le manque de capacité qu’ont nos petites entreprises à répercuter les coûts de leur chaîne d'approvisionnement, en raison de la pression sur les prix du textile sur le marché mondial, signifie que de nombreuses entreprises pourraient tout simplement mettre la clé sous la porte dans un avenir proche, entravant ainsi les capacités d'innovation, la compétitivité et la santé financière des PME textile européennes", pour le président d’Euratex.

L'industrie européenne du textile/habillement a généré l’an passé 166,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires (-1,2 %). Quelque 172 662 entreprises composent désormais son maillage (-4 %), employant désormais 1,66 million d'Européens (-4 %). Son principal organisme représentant, Euratex, a choisi le Français Serge Piolat pour le diriger en 2015 et 2016.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com