×
Publicités

L’Italie crée une grande fédération patronale de la mode

Publié le
today 28 mars 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode italienne retrouve l’unité avec la naissance de Confindustria Moda. Les institutions du made in Italy ont annoncé la création d’une nouvelle fédération patronale de la mode, qui chapeautera toutes les associations du textile, habillement et accessoires de la mode transalpine, regroupant plus de 67 000 entreprises pour un chiffre d’affaires total de 88 milliards d’euros, réalisé à 62 % à l'export.

Claudio Marenzi lors du lancement de Confindustria Moda - DR


Cette nouvelle entité naît du mariage entre SMI, l’organisation patronale réunissant les industriels de la mode et du textile transalpins, et de Fiamp, la Fédération de l’accessoire mode et personne, qui représente les producteurs d’accessoires, de la maroquinerie à la fourrure, en passant par les lunettes et les bijoux.

Cette dernière comprend notamment Aimpes, association spécialisée dans la manufacture de peaux, l’Anfao, l’association nationale des fabricants d’articles optiques,  l'association des fourreurs italiens, Aip, celle des chausseurs, Assocalzaturifici, et celle des orfèvres, Federorafi. Devrait s'ajouter au groupe aussi l'union des tanneurs, Unic.

Elle sera présidée par Claudio Marenzi pour un mandat de deux ans. Ce dernier est déjà à la tête de SMI, depuis 2013, et également de l’organisateur de salon Pitti immagine depuis mars. Le vice-président de Confindustria Moda sera Cirillo Marcolin, actuellement président de Fiamp et d’Anfao.

« Une journée historique », l’a qualifiée Claudio Marenzi. La nouvelle Confédération, qui va implanter son siège à Milan, va permettre en effet au made in Italy, auparavant dispersé, de parler d’une seule et même voix et de gagner en poids et visibilité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com