×
7 053
Fashion Jobs

L’Italie fait front commun avec un comité de la mode

Publié le
today 13 janv. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Institué fin décembre, le Comité de la mode italienne tiendra sa première réunion à Rome le 27 janvier prochain sous l’égide de Carlo Calenda, le vice-ministre au Développement économique, qui le préside. Le ministère de l’Economie a mis en place ce comité réunissant les représentants de tous les organes et les associations de la mode et des accessoires transalpins afin de définir une stratégie d’action commune.

Foto: Ansa


« C’est une initiative fondamentale, qui permet à tous les acteurs de la filière de travailler ensemble sur un unique objectif, celui de souligner la primauté mondiale et sûrement européenne de la mode italienne, du point de vue non seulement créatif mais aussi de la production », a déclaré Claudio Marenzi, président de SMI, l’organisation patronale réunissant les industriels de la mode et du textile transalpins à l’occasion de l’ouverture du Pitti Uomo.

« L’Italie représente 36 % du chiffre d’affaires total du textile et mode européens, tandis que la France pèse 23 %, tout en sachant qu’au moins 50 % de ce chiffre sont liés à la manufacture italienne. Nous devons nous affirmer toujours plus comme une centralité de la mode au niveau européen, en étant en première ligne sur les principales batailles concernant l’Europe, du made in au projet Euromed », poursuit-il.

« Ce comité doit servir à partager une même stratégie et à mieux coordonner les dates de nos calendriers. Il s’agit aussi de favoriser les synergies sur certains choix », résume le président de la Chambre de la mode italienne, Carlo Capasa.

« Il y a encore peu, il était même tout juste impensable de voir les différents acteurs de la mode italienne discuter ensemble. Maintenant, nous faisons front commun sur les marchés internationaux et cela se perçoit », souligne Roberto Luongo, le DG de l’ICE, l'Agence italienne pour le commerce extérieur.

« Le gouvernement va poursuivre cette année son effort de soutien envers la mode via des financements extraordinaires. Nous aurons plus de 50 millions d’euros à disposition pour mettre en place une stratégie d’internationalisation de nos entreprises », indique-t-il.

Le Comité de la mode réunit tous les protagonistes des secteurs du textile, de l’habillement et des accessoires de la péninsule : Altagamma, Altaroma, Centro di Firenze per la Moda Italiana, Camera Nazionale della Moda Italiana (CNMI), Federazione Italiana Accessorio Moda e Persona (Fiamp), Milano Unica, TheMicam, Mido, Mifur, Mipel, Origin, Pitti, Vicenza Oro/Oro Arezzo, Sistema Moda Italia.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com