×
Publicités
Publié le
31 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’italien Hind met un pied à Paris via un showroom et un partenariat avec l’IFM

Publié le
31 mars 2022

Holding Industriale (Hind) pose un premier jalon en France. Via sa branche Holding Moda, qui agrège autour d’elle sept entreprises transalpines, chacune spécialisée dans une catégorie de produit, l’investisseur italien a construit depuis 2018 un pôle industriel d’excellence dans le secteur du luxe, pesant 125 millions d’euros de chiffre d’affaires et employant plus de 400 personnes. Pour resserrer ses liens avec ses principaux clients, à savoir les maisons françaises, et mieux faire connaître son offre, il vient d’inaugurer un showroom à Paris, au cœur du Marais, situé au 26, rue des Rosiers.


Le showroom parisien de Holding Moda - DR


A cette occasion, Holding Moda a noué un partenariat avec l’Institut français de la mode (IFM) en sélectionnant six étudiants de son "Master of Arts" dédié au design des accessoires, qui ont pu faire réaliser chacun un sac par Gab, le maroquinier toscan dont Hind a racheté la majorité des parts en septembre 2021, et exposer leur création dans le nouveau showroom.

"Nous avons pensé ce lieu pour montrer toute la gamme de nos produits et spécialités, mais aussi comme un lieu de rencontres avec nos clients, les marques françaises et les étudiants. Nous allons poursuivre notre relation avec l’IFM en organisant des échanges entre la France et l'Italie. L’autre objectif est de sonder le marché français en vue d’éventuelles acquisitions", explique Claudio Rovere, fondateur et président de Hind.

"Pour l’instant, nous consolidons les entreprises italiennes acquises ces dernières années en Italie. Mais nous aimerions agréger aussi des sociétés françaises, qui soient complémentaires avec nos activités, notamment dans la maroquinerie et l’habillement. Il faut cesser de voir nos deux pays comme des concurrents, mais faire jouer les synergies pour miser sur un ‘made in France-Italie’ plus ample. Nous en sommes au stade de la prospection. Il nous faut aussi bien faire comprendre notre modèle de business, qui implique les entrepreneurs aussi bien dans l’actionnariat que dans l’aspect opérationnel", poursuit l’investisseur.


Claudio Rovere (au centre) avec les étudiants de l'IFM et la directrice du Master of Arts Leyla Néri - DR


Hind réunit aujourd'hui sept spécialistes: le fabricant de sneakers Valmor, le jeanneur haut de gamme Project Srl, Uno Maglia, fabricant de vêtements en jersey, Alex & Co, fournisseur de prêt-à-porter pour les maisons de luxe, Rbs, spécialisé dans les pièces à manches et pantalons, et Albachiara, réputé pour sa production de vêtements féminins haut de gamme (robes, jupes, corsages, top) et le maroquinier Gab.

En attendant de réaliser une opération dans l'Hexagone, le groupe continue sa prospection en Italie. Après s’être centré sur le produit, il cherche désormais du côté des ouvraisons (broderie, teinture, impression, etc.), car Hind "est un projet de filière reliant le produit aux activités en amont", souligne Claudio Rovere. L'entrepreneur affiche sa satisfaction pour les résultats obtenus en 2021. "Toutes nos entreprises ont crû, surtout Gab avec la maroquinerie et Valmor avec les sneakers, en forte progression", conclut-il.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com