×
5 841
Fashion Jobs
Publicités

L’Italien Mosaïque choisit la France pour ouvrir sa première boutique

Publié le
today 23 mai 2012
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Des produits pour femme et homme simples, colorés et pensés pour les loisirs, entièrement réalisés en Italie (les écharpes chez les soyeux de Côme, les chaussures à Varèse, les sacs à Milan et le beachwear dans la région de Piacenza). Tel est le concept de base de Mosaïque, petite marque milanaise d’accessoires haut de gamme créée en 1984 par Alessandro Bardelle, complétée au début des années 1990 par la ligne de chaussures Swamp. L’offre peut varier d’une saison sur l’autre avec des maillots de bain, des serviettes pour la mer ou encore des blousons en cuir, mais les produits phares restent les grandes écharpes aux élégants imprimés vendues entre 120 et 240 euros et les mocassins proposés dans 35 couleurs différentes, vendus autour de 120-150 à 250 euros.


Echarpes et maillots de bain se caractérisent pas des imprimés particuliers


"Nous avons pour principe de fournir seulement les magasins d’habillement. Au total, nous comptons un millier de clients multimarques, plutôt petits, situés dans les hôtels ou les stations balnéaires, à 70% en Italie et 30% à l’étranger pour un chiffre d’affaires total de 1,5 million d’euros", indique le patron fondateur, Alessandro Bardelle. La marque est présente surtout en Europe, notamment en France avec quelque 75 clients dont le Bon Marché et Victoire, au Benelux, dans les pays nordiques et l’arc alpin (Autriche, Suisse, etc.). A travers le réseau des hôtels, elle est aussi distribuée un peu aux Caraïbes, au Japon et à Miami.


La boutique Mosaïque s'est inspirée du thème des malles


Pour se développer davantage à l’étranger, la société a décidé d’investir dans un magasin à enseigne en gestion directe et a choisi Saint-Tropez (5, place de la Garonne), où elle était déjà distribuée avec succès. Le magasin est un espace volontairement petit de 25 m² conçu de manière totalement différente par rapport aux boutiques classiques. Le lieu a en effet été aménagé sans étagères, ni porte-manteaux, avec des parois capitonnées et des bandes élastiques comme celles qui retiennent les vêtements dans les valises, comme si le client se retrouvait à l’intérieur d’une vieille malle.

"Ayant un produit de vacances, nous avons voulu restituer cet esprit de voyage et mettre au point un concept qui puisse être facilement transposable, par exemple dans des corners. Avec une gamme très étendue de coloris, notre offre a besoin d’espace pour être mise en valeur. C’est pourquoi nous aimerions développer de vrais corners au sein des magasins. Ouvrir cette première boutique nous a demandé un investissement important, mais cela était nécessaire pour renforcer la marque et lui donner plus de visibilité. L’idée serait d’ouvrir cinq boutiques en Europe et aux Etats-Unis et de nous développer dans les aéroports", conclut Alessandro Bardelle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com