×
Publié le
28 août 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Italien OVS veut devenir une marque de mode

Publié le
28 août 2012

Depuis plus d’un an, le groupe italien Coin travaille à un projet top secret pour restructurer et transformer radicalement l’offre en marque propre de ses principales enseignes, à savoir les grands magasins Coin et surtout sa chaîne à bas coût OVS, leader transalpin dans le secteur de l’habillement, qu’il rêve de transformer en Zara italien. L’objectif ? Faire d’OVS une marque fashion et non plus seulement une enseigne.


Modèle féminin de la nouvelle collection OVS

Pour mettre en place ce plan ambitieux, le groupe a créé en janvier le poste de "fashion coordinator" qu’il a confié à Caterina Salvador, ex-directrice du bureau de style femme de Dolce&Gabbana, ayant occupé auparavant les mêmes fonctions chez Giorgio Armani et Calvin Klein. "Après 15 ans dans le prêt-à-porter et le méga-luxe, j’ai voulu me lancer dans ce projet révolutionnaire. Je me suis demandé pourquoi un groupe comme Coin ne pourrait-il pas avoir son propre bureau de style et dessiner ses propres collections ?", explique-t-elle.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Arrivée au sein du groupe Coin il y a huit mois, Caterina Salvador a créé un bureau de style à Milan, où travaillent 5 stylistes sur les collections d’OVS et de Coin. C’est là que sont étudiées les tendances, les couleurs et que s’effectue la recherche puis la première ébauche de la collection, dont la structure est développée ensuite à Mestre avec les fournisseurs, au sein des bureaux produits au siège du groupe vénitien.


Caterina Salvador, fashion coordinator du groupe Coin

"On peut faire des produits à des prix accessibles qui soient mode, mais beaux aussi. Ce n’est pas comparable au luxe, c’est autre chose. L’idée, c’est de faire une typologie de produit différente, moins construite et plus rapide", résume cette passionnée de mode. "Homme, femme, enfant, accessoires, tout sera OVS, mais dans une logique plus structurée avec de nouvelles insertions tous les mois comme dans la fast fashion", poursuit-elle.

Les produits, qui étaient auparavant sélectionnés par les acheteurs et réalisés par les fournisseurs, sont désormais dessinés par l’entreprise. Les nouvelles collections d’OVS, composées d’environ 1000 pièces, ont été réorganisées autour de trois lignes pour femme et pour homme, se distinguant par des étiquettes de couleurs différentes: OVS Design (étiquette blanche), OVS Casual (étiquette grise) ainsi qu’une ligne "collection" (étiquette noire).


Nouveau look masculin de OVS

"Le travail le plus difficile est celui d’introduire la culture de la marque, qui n’existait pas. Revoir les fits, arranger et corriger les modèles, orienter l'assortiment… C’est tout un changement de processus qu’il faut mettre en place, en renforçant la partie technique et en changeant parfois le rôle des personnes. J’essaye d’apporter une valeur ajoutée grâce à mon expérience", conclut Caterina Salvador.

La toute première collection pour l’automne-hiver 2012/2013, dont la campagne publicitaire a été shootée à New York par Daniel Jackson, sera dévoilée en septembre et commercialisée à l’automne. L’intérieur des magasins sera également remodelé en profondeur tout au long de 2013. Puis ce sera au tour de Coin, qui transformera sa marque propre Koan, en renforçant l’assortiment et en lui donnant une image de prêt-à-porter. Le projet sera lancé en janvier, accompagné d'une campagne publicitaire photographiée à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com