×
7 216
Fashion Jobs

L'Occitane attise les convoitises : Advent International en pole pour un rachat ?

Publié le
today 28 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Occitane International bientôt vendu ? Le groupe de cosmétiques basé en Suisse pourrait bien faire l'objet d'offres de rachat de sociétés de capital-investissement, croit savoir le Financial Times. Et d'avancer le nom du fonds américain, Advent International, comme celui qui a poussé sa démarche la plus loin, sans toutefois que l'on sache si le groupe et son PDG, Reinold Geiger, sont ouverts à une vente et si une offre a déjà été formulée.


Reinold Geiger. - L'Occitane


Reinold Geiger, qui avait pris le contrôle de L'Occitane en Provence en 1996, alors que la marque réalisait huit millions d'euros de chiffre d'affaires, l'a fait entrer à la Bourse de Hong Kong en 2010. La capitalisation boursière de la société française est aujourd'hui estimée à 2,7 milliards de dollars (2,4 milliards d’euros), toujours selon le Financial Times, alors que le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1,31 milliard d'euros lors du dernier exercice.

Chez le potentiel acquéreur Advent (ex-propriétaire de Gérard Darel, aussi actionnaire de Lululemon) et chez L’Occitane, personne n'était disponible pour commenter l'information, précise le quotidien économique britannique. Mais celui-ci croit savoir que d'autres fonds pourraient manifester leur intérêt pour le groupe français, le secteur des cosmétiques étant actuellement attractif à leurs yeux. La diversification de l'Occitane via plusieurs marques et enseignes ainsi que ses multiples positions internationales sont de beaux atouts pour les sociétés d'investissement en quête de nouvelles cibles.

Surtout, les derniers chiffres pour le premier semestre clos le 30 septembre sont très encourageants. Publié deux jours avant cette fuite dans la presse sur l'intérêt avancé d'Advent International, ce bilan à mi-parcours de l'exercice annonce une belle croissance du chiffre d'affaires de 12,4 % à taux de change constant, soit 595,4 millions d'euros. En comparable, les ventes ont progressé de 4,9 %.

Seul bémol : le recul du résultat opérationnel, passé de 13,8 millions d'euros à 5,8 millions d'euros, mais que le groupe explique par de forts investissements marketing en vue de soutenir la croissance au second semestre, et dont il estime qu'il ne reflète pas la tendance attendue à la fin de l'exercice.

Dans le détail, les marchés américain, hongkongais et chinois ont connu les plus fortes croissances (respectivement +65,8 %, +18,6 %, +14,1 %). Logique pour les Etats-Unis où le groupe a pris une participation majoritaire dans une marque locale en janvier 2017, LimeLight. C'est celle-ci, rebaptisée LimeLife, qui permet au groupe de voir son chiffre d'affaires américain progresser de plus de 65 % sur le premier semestre. L'Occitane annonce d'ailleurs que la marque a démarré son expansion internationale sur la période et a été lancée sur de nouveaux marchés : le Canada, le Royaume-Uni et la France.


Première boutique portugaise ouverte à Lisbonne en juillet 2018. - L'Occitane en Provence


Le pôle des marques émergentes, auquel appartiennent également Melvita, Erborian et L'Occitane au Brésil, a été l'un des points positifs du semestre, précise le groupe, tout comme l'expansion sur le marché du soin du visage et la génération d'une croissance à magasins comparables dans les marchés clés, où des rénovations ainsi que des ouvertures de nouveaux concepts boutiques forts sont au cœur des attentions.

En Chine, L'Occitane a dégagé une croissance des ventes de 14,1%, notamment grâce au lancement d'une nouvelle gamme pour son enseigne leader, "Immortelle Reset",  ainsi que d'une boutique en ligne officielle sur JD.com.

Il y a quelques mois, un nouveau directeur général a été nommé aux côtés du PDG autrichien de L'Occitane International, Reinold Geiger, 71 ans, en la personne de Sylvain Desjonquères.

Le groupe totalise aujourd'hui 3 000 points de vente dans 90 pays, dont la moitié en propre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com