×
Publicités
Publié le
29 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Occitane, qui s’apprête à se réorganiser, voit l’impact de la crise temporisé par l'Asie

Publié le
29 oct. 2020

Face à la crise sanitaire mondiale le groupe cosmétique L’Occitane (L’Occitane en Provence, Melvita, Erborian…) a annoncé début octobre la mise en place d’un plan de réorganisation impliquant la suppression d’environ 300 emplois sur les 9.000 que compte le groupe à travers le monde. En France sur 1.500 postes, près de 90 sont menacés: des postes administratifs situés au siège pour la très grande majorité.


Erborian l'une des marques du groupe L'Occitaine International


Car avec un réseau mondial de 1.569 magasins gérés en direct, le groupe de cosmétique a en effet fortement été impacté par la crise et le confinement et doit à présent accélérer sa stratégie digitale. En effet, au premier trimestre de son exercice 2020/21 couvrant la période d’avril à juin, le groupe a vu ses ventes chuter de 22,2%.

Cependant sur le deuxième trimestre la situation semble s’améliorer. Entre juillet et septembre, les ventes de L’Occitane, cotée à la Bourse de Hong Kong, ont ralenti de 4,5% à 342,4 millions d’euros. La Chine, Taiwan et la Russie enregistrent des croissances respectives de 34,5%, 18,8% et 11,9% alors qu'en France sur la période, les ventes de L’Occitane ont atteint les 21,8 millions d’euros, en baisse de 12,3%.

Sur les six premiers mois de son exercice, le groupe enregistre des ventes à 616,6 millions d’euros en recul de 13,1%. L’activité en ligne du groupe, qui inclut aussi bien son propre e-commerce que les partenaires web et les marketplaces, a bondi de 80,8% pour représenter désormais 40,7% des ventes nettes du groupe.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com