×
5 625
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
18 juin 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Occitane voit ses bénéfices augmenter de 22 % sur l'exercice 2018/19

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
18 juin 2019

Le groupe de cosmétique L’Occitane, coté à la Bourse de Hong Kong, a révélé cette semaine un bénéfice net en hausse de 22 % à 117,6 millions d’euros pour l’exercice clos le 31 mars dernier. Le chiffre d'affaires, révélé il y a quelques semaines, affiche une progression plus modeste : +8 %, à 1,43 milliard d’euros.


L'Occitane


Les ventes ont été dynamisées par le canal digital, grâce au propre site de la marque, mais aussi aux plateformes multimarques.

Selon le directeur financier, Thomas Levilion, les États-Unis, la Russie et la Chine sont les trois marchés en plus forte croissance, avec des hausses respectives à taux de change constant de 31,8 %, 12,2 % et 12,1 %.

Les ventes comparables, en revanche, ne gagnent que 1,8 % avec des performances inégales selon les marchés. La progression de 12,1 % des ventes totales en Chine est soutenue par une hausse de 6,9 % des ventes comparables, toutefois largement inférieure aux 15,1 % de l’année précédente. Les autres marchés asiatiques sont à la peine. Taïwan perd 2,7 % et le Japon 0,3 %. Hong Kong accuse une baisse de 2,6 % et le vice-président, André Hoffmann, confirme une baisse des ventes au deuxième semestre en raison d’un ralentissement de l’économie et d’une baisse des dépenses des touristes.

L’Europe, quant à elle, stagne. La France, marché principal de la marque, voit ses ventes augmenter de 0,8 % seulement, affectées par les manifestations des gilets jaunes qui se ressentent sur les ventes comparables. Au Royaume-Uni, les ventes nettes griment d’un petit 1,4 %, avec une légère baisse des ventes comparables. Mais les programmes à succès de QVC, le lancement de LimeLife et le développement d’Erborian dynamisent le chiffre d’affaires outre-Manche.

L’Occitane conserve cependant son optimisme et continue à planifier son expansion avec des projets d’ouverture de 35 nouvelles boutiques dans le monde cette année. La marque prévoit aussi une hausse de sa rentabilité l’année prochaine grâce à l’acquisition d’Elemis, qui a, selon le groupe, un beau potentiel en Asie-Pacifique.

En janvier, L’Occitane a déboursé 900 millions de dollars pour l’acquisition de cette marque britannique haut de gamme. Le groupe compte la lancer sur de nouveaux marchés tout en élargissant son réseau de distribution. Il s’agit de la plus grosse transaction réalisée par la firme depuis son introduction en Bourse en 2010.

Selon André Hoffmann, les deux marques peuvent trouver des synergies et apprendre l’une de l’autre. Il veut notamment appliquer l’expérience digitale d’Elemis à L’Occitane, car la marque britannique tire 30 % de ses revenus du Web contre 15 % seulement pour la française actuellement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com