×
7 551
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

L'Oréal compte sur le lancement de nouveaux parfums pour dynamiser ses ventes de fin d'année

Publié le
today 31 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré une croissance moins forte que prévu au deuxième trimestre de son exercice 2019, L'Oréal reste confiant quant à ses ambitions pour la fin de l'année. A l'occasion d'un échange avec les analystes financiers ce mercredi, la direction du groupe français a en effet détaillé prévoir de s'appuyer sur le lancement de trois nouveaux parfums pour booster ses ventes d'ici à fin 2019 : la gamme Born in Roma de Valentino, le parfum Idôle de Lancôme et un parfum féminin d'Yves Saint Laurent qui devrait être prochainement dévoilé.


La boutique L'Oréal à Paris - © L'Oréal


L'Oréal avait racheté la licence des cosmétiques de la marque Valentino à Puig en mai 2018. Dévoilée il y a quelques semaines, Donna Born in Roma, la version féminine de la nouvelle ligne de fragrances de Valentino, sera rejointe par son pendant masculin en septembre prochain. C'est le premier parfum dévoilé par le groupe depuis le rachat de la marque l'année dernière et L'Oréal espère déjà que le succès sera au rendez-vous. Entre-temps, le groupe français lancera Idôle de Lancôme, prévu pour le 22 août, puis une nouvelle fragrance inédite Yves Saint Laurent, incarnée par l'artiste britannique Dua Lipa, qui devrait arriver d'ici la fin d'année.

Jean-Paul Agon, PDG du groupe L'Oréal, a également évoqué le projet de rachat d'Azzaro et de Mugler. Sans donner de détails pour l'heure, il a conseillé de rester vigilant quand à l'annonce possible « de bonnes nouvelles concernant les deux marques ». Le groupe semble compter sur ces futurs rachats pour compléter son portefeuille de marques et diversifier son offre.

Le groupe a également réaffirmé son attachement au développement digital de L'Oréal dont l'« e-commerce demeure un véritable booster de croissance », comme l'a précisé son PDG. Avec près de 50 % d'augmentation des ventes en ligne, le groupe se félicite d'un augmentation « homogène dans toutes les divisions et toutes les régions ». La Chine reste cependant l'un des leaders de la consommation online, notamment grâce au système de réalité augmentée Modiface, particulièrement populaire en Chine et en Asie. Jean-Paul Agon a également rappelé l'importance de la présence de ses marques sur Tmall, la plateforme e-commerce chinoise, qui contribue fortement au succès digital du groupe dans cette zone.

L'Oréal reste cependant en difficulté sur le marché américain, qui est venu ralentir la croissance de son deuxième trimestre. Les ventes sont en baisse de 1,1 % entre avril et juin, la faute à un ralentissement des ventes de produits de maquillage sur un marché ultra-concurrentiel. Sur le territoire américain, le groupe reste très dépendant des ventes de make-up et, dans l'échange de ce mercredi avec les analystes financiers, Jean-Paul Agon ne cache pas la difficulté que peuvent rencontrer les grands magasins, même si les revendeurs comme Sephora affichent de bonnes ventes. Le groupe annonce déjà vouloir renforcer sa stratégie de communication sur le territoire et espère « rebondir, même si cela risque de prendre du temps et ne pas arriver avant la fin de l'année ».

Les prochains résultats trimestriels du groupe L'Oréal devraient être présentés en septembre prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com