×
6 824
Fashion Jobs
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Opérateur Logistique H/F
CDI · LYON
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes - CDI 28h - H/F
CDI · CANNES
WINNING SEARCH
Contrôleur de Gestion Sociale - H/F - Neuilly-Sur-Seine (92)
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Aulnay Sous Bois
CDI · MONTREUIL
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense CDI
CDI · LA DÉFENSE
Par
Reuters
Publié le
2 nov. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal : des ventes en hausse de 5,1 % au 3e trimestre, portées par la Chine

Par
Reuters
Publié le
2 nov. 2017

L'Oréal a vu sa croissance organique s'accélérer au troisième trimestre et a fait mieux qu'attendu grâce à ses produits de luxe dont les ventes explosent auprès de la clientèle chinoise.


Reuters


Les ventes du numéro un mondial des cosmétiques ont progressé de 5,1 % à taux de change et périmètre constants, après une progression de 4,3 % au trimestre précédent, faisant nettement mieux que les 4,2 % attendus par les analystes.

Comme ses concurrents Estée Lauder ou la division de parfums et cosmétiques de LVMH, L'Oréal profite de la ruée de la clientèle chinoise sur les produits de luxe qui bénéficie aussi aux marques comme Louis Vuitton, propriété de LVMH, ou Gucci, détenu par Kering.

« Le marché du luxe explose cette année en Chine comme auprès des consommateurs chinois, où qu'ils soient », a déclaré jeudi le PDG du groupe Jean-Paul Agon, ajoutant qu'il était "trop tôt pour dire si le mouvement allait continuer.

Portée par cette vague, Lancôme, première marque de luxe du groupe dont les ventes annuelles dépassent les deux milliards d'euros, progresse de près de 10 % depuis le début de l'année, tandis que les ventes d'Yves Saint Laurent grimpent de 30 %.

Après une période d'explosion des « petites » marques de cosmétiques favorisées par les réseaux sociaux, Jean-Paul Agon s'est félicité du « retour des grandes marques ».

Au total, la croissance organique de la division, qui compte aussi Armani ou Kiehl's, a atteint 11,2 % au troisième trimestre, après une hausse de 8,9 % au deuxième.

A l'inverse, la progression est restée modeste (+2,3 %) dans la division grand public (L'Oréal Paris, Garnier Maybelline), première par le chiffre d'affaires, avec notamment des ventes atones aux Etats-Unis, où le groupe reconnaît ne pas gagner de parts de marché.

Marchés difficiles en France et au Brésil

« Notre performance aux Etats-Unis est en ligne avec le marché, qui est stable », a indiqué Jean-Paul Agon.

La division souffre aussi au Brésil, où la crise pèse, ainsi qu'en France, où le marché reste difficile et où la concurrence féroce à laquelle se livrent les distributeurs tire les prix vers le bas.

La dynamique s'est quant à elle maintenue (+6,2 %) dans la cosmétique active et ses marques La Roche Posay ou SkinCeuticals et grâce à l'acquisition de CeraVe, dont le déploiement international est programmé pour 2018.

« La croissance dans le luxe est excellente une nouvelle fois et largement supérieure aux attentes. La cosmétique active a elle aussi fait mieux que prévu, mais la division grand public déçoit », souligne Andrew Wood, analyste de Bernstein, pour qui le titre devrait progresser en Bourse vendredi.

Après un premier semestre inférieur aux attentes, Jean-Paul Agon avait promis, fin juillet, une accélération en deuxième partie d'année devant permettre à L'Oréal de faire mieux que les 4 % attendus pour le marché mondial des cosmétiques en 2017.

Au total, les ventes du groupe ont bondi de 14,7 % en Asie-Pacifique au troisième trimestre, tandis qu'elles ont progressé de 7,8 % en Europe de l'Est et de 2,6 % en Europe occidentale. Aux Etats-Unis, la croissance organique est tombée à 1,3 %.

A 6,09 milliards d'euros (+2,4 % en données publiées), le chiffre d'affaires a légèrement dépassé les 6,07 milliards du consensus Inquiry Financial.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.