×
Publié le
7 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Oréal : L’Asie-Pacifique première région du groupe en termes de chiffre d’affaires

Publié le
7 févr. 2020

En 2019, le géant mondial de la beauté a réalisé un chiffre d’affaires de 29,87 milliards d’euros, affichant une croissance de 8 %. Un record comme l’explique Jean-Paul Agon le PDG du groupe : "L’Oréal clôture la décennie avec sa meilleure année de croissance depuis 2007, à + 8 % à données comparables, et un excellent quatrième trimestre, dans un marché de la beauté toujours très dynamique". Toutefois, si toutes les divisions du groupe, le luxe en tête, sont en croissance, les performances par zones géographiques restent contrastées. Ainsi face à des marchés européens à la croissance modérée, + 1,8 % à 8,2 milliards d’euros, et à l’Amérique du Nord en recul, - 0,8 % à 7,5 milliards d’euros, la zone Asie-Pacifique devient la première zone d’activité du groupe L’Oréal, devançant pour la première fois l’Europe de L’ouest. 


Les ventes de L'Oréal en Asie-Pacifique ont bondi de 25,5 % en 2019 - L'Oréal


Sur l’année 2019, les ventes de l’Asie-Pacifique ont en effet bondi de 25,5 % à 9,6 milliards d’euros. Ces performances ont été tirées par un quatrième trimestre affichant une croissance de 30,5 % à 2,7 milliards d’euros. En Chine durant cette période, s’est tenue la Journée des Célibataires (11/11) au cours de laquelle L’Oréal indique avoir réalisé des "performances exceptionnelles" même si l’activité dans l’empire du Milieu a gagné des points tout au long de l’année. Les performances chinoises contrastent cependant avec les résultats à Hong Kong, où le contexte social a impacté les résultats de L’Oréal. En revanche, la Corée du Sud et les pays d’Asie du Sud-Est, notamment l’Inde, l’Indonésie et la Malaisie enregistrent de belles progressions.

Du côté des segments de marché, toutes les divisions enregistrent en Asie-Pacifique une croissance notable à deux chiffres. Dans le détail, les marques de la division luxe telles que Lancôme, Kiehl’s, Yves Saint Laurent et Giorgio Armani sont en croissance, et cela dans tous les marchés d'ailleurs. La division des Produits Grand Public bénéficie également d’une "bonne année de la marque L’Oréal Paris", avec un succès notable du label coréen 3CE Stylenanda, racheté par L’Oréal en 2018, et une bonne performance de Garnier dans de nombreux pays d’Asie. Du côté de la division des produits professionnels, Kérastase bénéficie d'une spectaculaire dynamique, les produits de coloration signent également une belle performance. La division cosmétique active quant à elle, continue sa progression en étant portée par le succès de La Roche-Posay et SkinCeuticals, cette dernière ayant presque triplé ses ventes en Chine sur l'année 2019.

Avec de telles performances, notamment en Chine, la question de l'impact du coronavirus sur les performances du groupe en 2020 se pose plus que jamais : "Ce contexte impactera momentanément le marché de la beauté dans la région et par conséquent nos affaires en Chine et au Travel Retail Asie, même s’il est encore trop tôt pour l’évaluer. Notre expérience de situations similaires que nous avons vécues dans le passé (SRAS, MERS, etc), montre que, après une période de turbulence, la consommation repart plus fortement qu’avant. Par conséquent, à ce stade et en considérant que cette épidémie se déroule comme les précédentes, nous sommes confiants en notre capacité à surperformer, cette année encore, le marché de la beauté et à réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires et des résultats", indique Jean-Paul Agon.

A noter que les nouveaux marchés qui totalisent des ventes à 14 milliards d’euros en hausse de 17,9 % sont tous en hausse à l’exception cependant de la région Afrique et Moyen-Orient, qui voit ses ventes reculer de 4,1 % à 688,7 millions d’euros, la zone ayant été "marquée par une forte décélération au quatrième trimestre dans les pays du Levant, notamment au Liban."
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com