×
6 311
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
16 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal limite la casse au premier trimestre

Par
AFP
Publié le
16 avr. 2020

Paris, 16 avr 2020 (AFP) - Le géant français des cosmétiques L'Oréal a vu son activité reculer de plus de 4% au premier trimestre sous l'impact de la pandémie de Covid-19, qui a ralenti ses ventes dans toutes les régions. Le groupe chiffre à 8% le recul du marché global de la beauté au premier trimestre, une tendance qui devrait s'accentuer au deuxième trimestre.


Eric Piermont/AFP


Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe L'Oréal a donc atteint 7,22 milliards d'euros, en baisse de 4,3% par rapport à la même période en 2019 (-4,8% à données comparables), selon un communiqué publié jeudi. 

Le mastodonte mondial des produits cosmétiques, qui avait enregistré l'an dernier la plus forte croissance de son chiffre d'affaires depuis 2007, a vu sa course freinée par l'épidémie de coronavirus, qui a entraîné la fermeture de ses points de vente en Chine dès janvier, puis en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord.

Fin mars, L'Oréal avait d'ailleurs anticipé une baisse de l'ordre de 5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, et suspendu ses objectifs financiers annuels.

Sur les trois premiers mois de l'année, les ventes ont reculé sur tous les continents. L'Europe de l'Ouest accuse notamment une baisse de 7,7% à données comparables.

Des signaux positifs pour la consommation chinoise



Mais "la Chine montre d'ores et déjà une reprise encourageante de la consommation de produits de beauté", s'est réjoui Jean-Paul Agon, le PDG du groupe, cité dans le communiqué. Le chiffre d'affaires trimestriel dans ce pays a progressé de 6,4% à données comparables.

Par branches d'activité, L'Oréal Luxe, dédiée aux produits de beauté haut de gamme (Lancôme ou Yves Saint Laurent...), accuse un recul de 9,3% à données comparables.

Les ventes de la principale division du groupe, les produits grand public, ont quant à elles reculé de 3,6%, et celles de sa division Produits professionnels ont chuté de 10,5%.

A l'inverse, l'activité de la division Cosmétique Active a grimpé de 13,2% sur cette période. Le commerce en ligne fait quant à lui un bond de 52,6%, et représente maintenant presque 20% du chiffre d'affaires, selon le groupe.

Compte tenu de ces résultats, L'Oréal précise que son conseil d'administration se réunira en mai pour arrêter sa position en matière de politique de dividende.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.