×
Publicités
Par
AFP
Publié le
24 août 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal va fermer l'une de ses usines brésiliennes

Par
AFP
Publié le
24 août 2017

L'Oréal a annoncé la fermeture d'ici la fin 2018 d'une de ses usines à Rio de Janeiro pour en transférer la production à São Paulo, mettant en avant les difficultés économiques traversées par le Brésil.


L'Oréal - L'Oréal


« La décision prend en compte la nécessité d'ajustements opérationnels (...) et l'adversité du contexte actuel de l'économie brésilienne », a expliqué le géant français des cosmétiques dans un communiqué transmis jeudi à l'AFP.

L'usine installée dans le quartier populaire de Pavuna, au nord de Rio, fonctionne depuis 1969. Sa production sera transférée vers l'unité de Vila Jaguara, à São Paulo, capitale économique du Brésil.

L'Oréal a indiqué que les « employés qui ne poursuivront pas leurs activités recevront des primes au-delà des obligations légales », sans fournir de chiffres sur d'éventuelles suppressions d'emplois.

La presse brésilienne estime que les problèmes d'insécurité qui touchent la ville de Rio un an après les jeux Olympiques auraient influencé la décision de fermer l'usine, une version réfutée jeudi par le service de presse de l'entreprise.

L'Oréal a inauguré cette année son nouveau siège social dans la zone portuaire de Rio, ainsi qu'un centre de recherche.

Le groupe possède aussi une usine à Nova Iguaçu, en banlieue de Rio, pour fabriquer les cosmétiques de la marque brésilienne Niely, rachetée en 2014.

« Le Brésil reste un des principaux marchés au monde pour l'entreprise », a rappelé l'Oréal dans son communiqué.

Le géant français a enregistré un bénéfice net de 2 milliards d'euros au premier semestre, un bond de 37,7 % par rapport à la même période en 2016.

Le Brésil tente de se relever de deux années consécutives de récession, une crise qui touche plus particulièrement l'État de Rio de Janeiro, où les fonctionnaires sont souvent payés avec plusieurs mois de retard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.