×
5 142
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Chef de Projet E-Commerce
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Responsable Des Ressources Humaines France et Europe H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Projet Aménagement & Travaux (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Emea Financial Controller H/F
CDI · PARIS
GROUPE COURREGES
Juriste Généraliste
CDI · PARIS
GUESS FRANCE
Gestionnaire RH
CDI · PARIS
GUESS FRANCE
Attaché Commercial Wholesale H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Coordinateur Industrialisation et Méthodes H/F
CDI · PARIS
SABON
Responsable E-Commerce & Acquisition West Europe (H/F/x)
CDI · ISSY-LES-MOULINEAUX
FRANCK PROVOST
Chargé(e) de Coordination Filiales - H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FASHION EXPERT
Responsable Commercial(e)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Responsable Commercial(e)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Responsable Commercial(e)
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Chef de Produit Marketing Opérationnel H/F - Melvita
CDI · PARIS
AMPLHIRE
Social Media & Marketing Manager Passionné(e) Par l'Horlogerie de Luxe
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Commercial Wholesale H/F Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
ALEXEIN CONSEIL
E-Commerce Manager
CDI · PARIS
CHERCHEMINIPPES
Vendeur(se)/Acheteur(se)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager de Vente Week-End - Services à la Clientèle - CDI H/F
CDI · PARIS
LES BAINS GUERBOIS
Directeur Commercial H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Juriste Généraliste (Dominante en Droit Immobilier) H/F - Paris 9ème
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable d’Usine /Futur Dga H/F
CDI · TANANARIVE
Publicités
Par
AFP
Publié le
24 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal visé par une plainte aux Etats-Unis sur les produits défrisants

Par
AFP
Publié le
24 oct. 2022

Une Américaine, longue utilisatrice de produits de défrisage capillaire et étant actuellement suivie pour un cancer de l'utérus, a porté plainte au civil vendredi contre l'Oréal, ont annoncé ses avocats, peu après la publication d'une étude établissant un lien entre les deux.


AFP / Archives


Le célèbre avocat Ben Crump a lancé cette action en justice au nom de Jenny Mitchell, qui a appliqué sur ses cheveux "ces produits dangereux" pendant près de vingt ans, a précisé l'avocat dans un communiqué, avant de se voir diagnostiquer un cancer de l'utérus pour lequel elle a subi une hystérectomie, une ablation complète de l'organe.

Les produits de défrisage utilisés pour lisser les cheveux, notamment par les femmes noires, font courir un risque accru de cancer de l'utérus, a conclu une vaste nouvelle étude des Instituts américains de santé publiée lundi et citée dans le communiqué des avocats.

Le cancer de l'utérus (à ne pas confondre avec le cancer du col de l'utérus) est une forme de cancer relativement rare, mais son taux d'incidence est en hausse aux Etats-Unis, notamment chez les femmes noires.

Celles ayant fréquemment recours à ces produits - plus de quatre fois par an - voient leur risque de développer un cancer de l'utérus plus que doubler, selon ces travaux. L'action en justice intentée vendredi au civil vise notamment à obtenir des dommages et intérêts de la branche américaine du géant français des cosmétiques l'Oréal, ainsi que d'autres entreprises.

"Nous allons sans doute découvrir que le cas tragique de Mme Mitchell est un parmi tant d'autres pour lesquels des entreprises ont agressivement trompé les femmes noires pour augmenter leurs profits," a déploré M. Crump, connu pour sa défense de nombreuses familles noires dans des dossiers de violences policières.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.