×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 mars 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'univers de Rachel Comey se découvre via un pop-up à Paris

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 mars 2020

Basée à New York, la créatrice de prêt-à-porter féminin Rachel Comey utilise pour la première fois de son histoire le format pop-up pour faire connaître sa marque à Paris. Depuis le 22 février et jusqu'au 18 mars, elle a élu domicile au 123 rue de Turenne, dans le quartier du Marais.


Instagram @rachelcomey


Cette boutique éphémère sur deux étages propose des pièces de la collection printemps-été 2020 de la marque, ainsi qu’une sélection de ses modèles les plus populaires, comme les jeans et les sabots. Interviewée par FashionNetwork.com, Rachel Comey décrit ce pop-up comme "une première présentation" aux clientes parisiennes, servant de test en vue de l’implantation d’une future boutique permanente hors du territoire américain.

"Je ne sais pas si [cette future boutique permanente] sera ou non à Paris ; je vais peut-être tester plusieurs pop-up", s'interroge Rachel Comey. Ses créations sont notamment prisées de la chanteuse Debbie Harry, alias Blondie, de l’artiste et photographe américaine Cindy Sherman, et de l’actrice Molly Ringwald. "Cette idée de tâter le terrain est vraiment nouvelle pour nous, vu notre succès aux États-Unis. J’ai l’impression que le moment est propice à un développement à l’étranger."

La marque Rachel Comey, qui fêtera son vingtième anniversaire l’an prochain, est actuellement distribuée par une poignée de multimarques en Europe, dont plusieurs à Londres ainsi que quelques boutiques à Paris.

Selon l’entrepreneuse, ses ventes en Europe apparaissent encore relativement marginales. Mais pour faire une bonne première impression, rien ne vaut une présence physique, selon elle. C’est ce qu’elle a pu constater lors de l’ouverture de la première boutique Rachel Comey à New York en 2014. "C’est à ce moment-là que nous avons établi un lien avec nos clientes pour la première fois", se remémore-t-elle.

"Pour les gens qui viennent [à la boutique de Paris] et qui nous connaissent, la relation existe déjà, souligne Rachel Comey. Mais pour les nouveaux clients, il s’agit d’une phase de découverte. Ils se demandent ce qu’ils peuvent trouver chez nous, ce qui fait notre différence. Il y a des dizaines de belles marques à Paris, et c’est probablement pourquoi je n’avais jamais envisagé de faire ça avant. Mais comme nous nous sommes développés au fil des années, j’ai l’impression que nous avons affirmé notre propre personnalité que nous voulons désormais partager avec un public plus large."

En dehors du pop-up parisien, Rachel Comey a récemment renforcé ses relations avec l’Europe en assurant la fabrication de ses chaussures en Italie. Elles étaient auparavant produites au Pérou et au Portugal. "Nous proposons quelques nouveaux modèles [d’Italie] dans le pop-up, souligne Rachel Comey. Nous voulons que nos chaussures soient adaptées au style de vie new-yorkais qui consiste à courir partout. Par exemple, j’ai toujours aimé les sabots en raison de l’association des talons et du confort ; ils sont très fonctionnels. La polyvalence et le côté pratique sont d'après moi très importants."

Rachel Comey est effectivement appréciée pour l'aspect fonctionnel de ses créations, mais elle est aussi connue pour une certaine sophistication discrète, une touche artistique et une nonchalance tendance. Lorsque l’on parcourt les dernières photos de la marque sur Instagram, on peut apercevoir des mannequins plus âgées, dont Birgitt Doss au naturel et sans sourire, ainsi que des photos vintage du photographe suisse Karlheinz Weinberger.

Dans le magasin parisien, cette âme créative de la marque est représentée par une installation de l’artiste Ketuta Alexi-Meskhishvili, basée à Berlin, ainsi que par un fanzine  de la romancière britannique Zadie Smith et de l’écrivaine canadienne Sheila Heti.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com