×
5 086
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
9 nov. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Usine du futur: visite en avant-première d'une initiative inédite

Publié le
9 nov. 2022

À l'occasion du salon MIF Expo qui se tient du 10 au 13 novembre à la Porte de Versailles (Paris XVe), Le Slip Français déploie sur 1.400 mètres une "usine du futur". Une mise en scène du savoir-faire textile made in France qui relève du défi logistique, avec l'installation d'une quarantaine de machines fragiles, onéreuses, parfois difficiles d'installation et souvent fortement lourdes. FashionNetwork.com a pu découvrir en avant-première le résultat final, fruit de mois de planification.


Machine de tricotage circulaire de chaussettes de l'entreprise Broussaud - MG/FNW


Les visiteurs sont accueillis dans cette Usine du Futur par une haie d'honneur de néons tricolores, entourant une vaste carte de l'Hexagone où sont affichés les nombreux fournisseurs et partenaires du Slip Français. Après cette entrée en matière, l'opération frappe immédiatement par son envergure, et le nombre d'entreprises et d'acteurs mobilisés sur place*.

S'ils viennent avec en tête l'image d'Epinal de la machine à coudre, les 100.000 visiteurs attendus sur cette édition du salon vont connaitre une mise à jour brutale de leur imaginaire textile. Car si machines à coudre il y a bien dans cette usine, leurs usages sont variés et expliqués aux visiteurs, qui évoluent entre machines de toutes tailles, de brodeuses à presses en passant par machines de découpes "flex".

Dans une disposition pensée pour d'être didactique s'enchainent ainsi ourdissoir rotatif, machine à jet d'encre Cabaud, ou métier à tisser à échantillonner avec assistance par ordinateur. Plus loin se déploie par ailleurs une machine à couture plate Lonati GK robotisée, d'imposants métiers à tisser Jacquard, avec une surjeteuse destinée au travail des matériaux extensibles.


Métiers à tisser Jacquard des entreprises Neyret et Bertheas, faisant respectivement la démonstration de productions de rubans et élastiques pour vêtements - MG/FNW


Plus iconoclaste, même pour les professionnels du textile, cette usine présente un "incubateur à algues", produisant un matériau dont sont tirés gobelets et plastiques pour l'événement. L'incubateur côtoie des dispositifs plus familiers comme brodeuse, graveuse, fer à repasser professionnel, tandis qu'est présentée une massive machine de tri optique automatisée pour le linge. Des machines dont le bruit va faire compétition avec le brouhaha propre aux salons, et qui seront actionnées et expliquées par 80 professionnels présents sur site pour l'occasion, vêtus d'un bleu de travail produit spécialement.


Des machines Chantelle, et derrière elles les stands de l'IFTH (Institut Français du Textile Habillement) et de la CELC (Confédération Européenne du Lin et du Chanvre) - MG/FNW


À la visite de cette usine s'ajoute la tenue de sept tables-rondes dédiées aux enjeux de la filière mode tricolore. Outre les représentants du Slip Français sont annoncés les dirigeants des entreprises Tenthorey, Bugis, Devaux, Henitex, Kiplay, Rexel ou Lemahieu, des représentants de France Industrie, Première Vision, Cofreet, de la Fédération Maille et Balnéaire et du Défi. Sans oublier les filières de la laine (tricolor), du chanvre (InterChanvre) et du lin (CELC et Linportant).


Machine de l'entreprise Kalhyge destinée à l'entretien des vêtements dans l'univers professionnel, capable de différencier et trier les pièces. En bas à droite, le bleu de travail porté par les hôtes de l'Usine du Futur, proposé pour 120 euros aux visiteurs - MG/FNW



Si l'opération vise à valoriser la filière textile française auprès des visiteurs, elle a aussi vocation à sensibiliser les pouvoirs publics quant au devenir du secteur. Le pari semble réussi: une visite de l'Usine du Futur est indiquée pour le 10 novembre au calendrier officiel des ministres Bruno Le Maire (Économie), Roland Lescure (Industrie), Olivia Grégoire (Économie sociale, solidaire et responsable) et Marlène Schiappa (Citoyenneté). Sont également annoncés les président(e)s de région Valérie Pécresse (Île-de-France), Christelle Morançais (Pays de la Loire) et Hervé Morin (Normandie).


L'étonnant incubateur à algues de l'entreprise Eranova, qui permet notamment de produire des gobelets et sacs transparents pour l'événement (exposé à gauche de l'image) - MG/FNW



"Nous vivons un moment clé pour l’industrie textile française: face à la hausse de tous les coûts de production et l’urgence écologique, la fabrication en circuit court s’impose comme LA solution évidente", expliquait au printemps le président du Slip Français, Guillaume Gibault. "Nous avons aujourd’hui l’opportunité de faire de notre filière le champion d’un véritable renouveau industriel aussi local que durable et avec dix ans d’expertise derrière lui. Le Slip Français entend être fidèle à sa mission de réinventer avec panache l’industrie textile française et se positionner comme le chef de file de ce mouvement de fond". 


Machines de pose d'élastique, piqueuse et ourleuse de l'entreprise Lemahieu,exposées près de l'entrée de l'Usine du Futur et ses néons tricolores - MG/FNW


Le salon prend place sur une édition marquant le dixième anniversaire de MIF Expo. Cette foire commerciale dédiée aux productions françaises réunit cette année plus de 850 marques, dont quelque 230 opérant dans la mode et l'accessoire, une quarantaine tournées vers le sport, et quelque 160 exposants tournés vers l'hygiène et la beauté.


Métier à tisser assisté par ordinateur de l'entreprise Deveaux - MG/FNW


*Partenaires exposants: Lemahieu, Neyret, Eranova, Maya Campus, Lelabplus, La Fabrique Nomade, IFTH, La Fabrique, L'Ecole Des Métiers de la Mode et De La Décoration, Bpifrance, Groupe Chantelle, Les Ateliers Peyrache, Modart International, Renaissance Textile, Synergies Tlc, Tdv Industries, Bertheas et Cie, Logtex, Les Tissages De Charlieu, Wiltee, Deveaux Sas, Tenthorey, Apf Entreprises, La Manufacture de Pantoufles, Lectra, Footbridge Impact, CELC Flax & Hemp, Broussaud Textiles, Kalhyge, Première Vision et la Région Pays De La Loire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com