LTB Jeans veut séduire la France avec son concept Denim Atelier

Est-ce enfin la bonne option pour LTB Jeans ? La marque turque, spécialiste du denim qui possède ses propres unités de production, tente depuis plusieurs années de percer sur le marché français. Après avoir testé des collaborations avec plusieurs agents puis opté pour la distribution via son partenaire italien Incom l’an dernier, la marque, propriété du groupe Cak, a décidé de travailler avec RNB Corporate pour la commercialisation de la saison printemps-été 2017.Un challenge donc pour la société française qui distribue aussi Original Penguin et Sisley.

Collection printemps-été 17 - LTB Jeans

"LTB avait une base d’une centaine de clients multimarques avec un chiffre d’affaires d’1 million d’euros, explique Hubert Blanc, dirigeant de RNB Corporate, et ancien DG France de Diesel France. La clientèle est à 70% féminine mais ils sont à la fois concepteur et producteur de leurs produits. Il y a une structure de collection, une technicité des produits et un positionnement prix à 89 euros. Mais nous mettons en place en France une véritable structure commerciale mais aussi de logistique, de relation client et marketing. Avec une conséquence immédiate dès la première saison".

Le distributeur français annonce pour sa première saison avoir séduit 200 clients et entrer dans 12 Printemps comme par exemple dans les magasins de Marseille, de Strasbourg ou d’Italie 2. La marque propose son offre denim, mas aussi tout un vestiaire urbain pour l'homme et la femme avec un positionnement moyen de gamme. RNB Corporate déclare tabler sur des ventes aux multimarques de l’ordre du million d’euros sur la saison et cibler un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros sur l’ensemble de l’année, soit environ 5 millions d’euros en sortie de caisses. Des chiffres encore loin de ceux réalisés  en Allemagne où la marque revendique un chiffre d'affaires sortie de caisse de l'ordre de 80 millions d'euros.


Le concept de boutique la marque - LTB jeans

Surtout, sur la France LTB initie un concept qui doit lui permettre de décoller au sein des multimarques. Avec son projet Denim Atelier  la marque va proposer aux magasins qui souhaiteront jouer le jeu d’une capsule, exclusive pour la France, renouvelée tous les deux mois. "L’idée est qu’ils soient acteurs et fassent remonter les informations pour la conception des futures capsule, explique le distributeur France. Pour lancer le concept nous avons fait appel à Bruno Collin, (patron du  magazine WAD et qui a collaboré par le passé avec Diesel, NDLR) qui est allé en Turquie pour développer les premiers modèles".


Silhouette homme PE 17 - LTB Jeans
Les ambitions du distributeur, qui prendra aussi en charge les marchés britannique et scandinave à partir de l’automne, sont donc importantes. Pour preuve le concept de boutique, de 50 à 70 mètres carrés, est déjà développé et la recherche d’un premier magasin à Paris est au programme avec une première ouverture au plus tard en 2018.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

DenimBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER