LVMH: Jordi Constans a pris les rênes de Louis Vuitton, succédant à Yves Carcelle

PARIS, 21 nov 2012 (AFP) - Jordi Constans a pris les rênes du malletier Louis Vuitton, qui a ainsi tourné la page de 22 années placées sous la houlette de l'emblématique Yves Carcelle, qui a transformé la griffe en locomotive mondiale du groupe LVMH, a appris l'AFP mercredi. "Jordi Constans a pris ses fonctions de PDG mardi, après une période de présidence partagée avec Yves Carcelle", a indiqué à l'AFP une source interne chez Vuitton.

"Yves Carcelle a été, comme prévu, nommé à la tête de la Fondation Louis Vuitton (art contemporain). Il reste membre du Comité exécutif de LVMH et sera chargé de missions stratégiques auprès de Bernard Arnault", le PDG de LVMH, a précisé cette source.

L'annonce de ce remplacement prévu fin 2012 avait été faite en septembre 2011, et LVMH n'a pas jugé nécessaire d'annoncer officiellement cette semaine la prise de fonction de Jordi Constans. L'Espagnol Jordi Constans, 48 ans, a été avant son arrivée chez Louis Vuitton le directeur général de l'une des principales branches d'activité du groupe Danone (produits laitiers frais).

Yves Carcelle, nommé PDG de Louis Vuitton en 1990 et qui aura 65 ans en 2013, a accompagné l'essor mondial de la marque pendant plus de deux décennies.

Vuitton, qui pèse plus de 7 milliards d'euros, est aujourd'hui présenté comme la première marque de luxe au monde. Elle assure l'essentiel de la rentabilité du groupe LVMH, qui compte une soixantaine de marques parmi lesquelles Givenchy, Céline, Kenzo, Moët et Chandon, Ruinart, Veuve Clicquot, Parfums Christian Dior ou Guerlain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER