LVMH et Stella McCartney tissent un accord de partenariat

Un an et demi après avoir quitté le giron du groupe Kering, la marque Stella McCartney se rapproche de LVMH. Le numéro un mondial du luxe (Dior, Louis Vuitton...) annonce ce 15 juillet avoir trouvé un accord « en vue d'accélérer le développement de la Maison Stella McCartney ».


Voir le défilé
Stella McCartney se rapproche du groupe LVMH - Défilé de la collection printemps-été 2020 - Menswear - Milan - © PixelFormula

Les détails de l'accord seront livrés en septembre, mais la fondatrice, chantre de la mode responsable depuis ses débuts, conservera une participation majoritaire. Elle gardera également son rôle de directrice et ambassadrice de sa marque, dont le chiffre d'affaires était estimé entre 150 et 200 millions d'euros. « Nouer ce partenariat avec Bernard Arnault, sa famille et le groupe LVMH constitue une nouvelle étape majeure pour moi, ma famille, mais aussi chacun des collaborateurs de la Maison Stella McCartney, a précisé la créatrice. La marque a parcouru un tel chemin depuis son lancement ; ce nouveau partenariat avec LVMH est une formidable reconnaissance de ce travail. »

Stella McCartney sera en parallèle conseillère spéciale de Bernard Arnault et des membres du comité exécutif du groupe LVMH sur les questions de développement durable. « Je suis extrêmement heureux de ce partenariat avec Stella. C’est le début d’une belle histoire ensemble ; nous sommes convaincus du grand potentiel de long terme de sa Maison. Un facteur a été décisif pour moi : Stella a été pionnière dans la prise en compte des enjeux liés à l’environnement et à l’éthique et a toujours veillé à développer sa Maison autour de ces valeurs. Cela viendra renforcer l’engagement du groupe LVMH en matière de développement durable. Il y a déjà plus de 25 ans, LVMH a été la première grande entreprise à créer une direction de l’Environnement. Stella va nous aider à encore accélérer la prise de conscience autour de ces enjeux majeurs. »

Un peu plus d'un an après que Kering et Stella McCartney ont mis fin à leur coentreprise créée en 2001, Stella McCartney rejoint donc l'autre géant français du secteur. Bernard Arnault trouve en la fille de l'ex-Beatles Paul McCartney une figure de proue pour les initiatives responsables et environnementales de son groupe.

Stella McCartney est en effet en première ligne pour faire changer les process et habitudes de sourcing et de confection dans l'industrie. L'ensemble de son approche est à visée responsable, que ce soit dans la conception et la production de ses collections, comme dans la réalisation de ses magasins. Elle maîtrise l'art de la communication et a notamment imaginé avec Adidas, pour qui elle signe toujours une ligne, une Stan Smith Vegan en 2018.

Aussi, le PDG de LVMH affiche-t-il sa satisfaction d’être parvenu à séduire la styliste de 47 ans, qui a récemment vu le président de sa marque, Frederik Lukoff, rejoindre Scotch & Soda. « Depuis que j'ai annoncé la décision de reprendre le contrôle de la marque Stella McCartney en mars 2018, nous avons eu de nombreuses marques d'intérêt, émanant de diverses parties, exprimant leur souhait d'investir dans la Maison, explique-t-elle dans un communiqué. Ces approches avaient beau être intéressantes, aucune n'arrivait cependant à la hauteur de l'échange que j'ai eu avec Bernard Arnault et son fils Antoine. J'ai vraiment été touchée par l'enthousiasme et l'engagement qu'ils ont manifestés pour la marque Stella McCartney. Ils se sont reconnus dans notre esprit pionnier et dans mon combat pour la mode durable. »

Le groupe LVMH renforce en effet sa communication dans ce domaine depuis plusieurs saisons. L'arrivée de Stella McCartney devrait lui permettre d'avoir une voix qui porte plus. Le numéro un mondial du luxe continue d'étoffer son portefeuille de marques. Après avoir annoncé la relance de Patou (dont le premier défilé est attendu en septembre) l'an passé, il a pris la majorité du capital dans le joailler Repossi. Il a surtout initié la marque Fenty avec Rihanna au printemps.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER