La Fashion Week, terrain de jeu préféré de la basket ?

La veille de son premier défilé pour Louis Vuitton, Virgil Abloh, tout nouveau directeur artistique de la ligne homme, postait une photo : ses deux mains en train de jeter une paire de sneakers siglées Vuitton. Un cliché qui résume bien ce que le créateur adulé des "cool kids" est venu faire chez le malletier français : lui conférer une bonne dose de street crédibilité.
 

Les baskets Louis Vuitton par Virgil Abloh - Instagram @virgilabloh

Le fait que le premier produit dévoilé par l'homme fort du moment soit sa création de sneakers en dit aussi long sur la dynamique actuelle du luxe. Depuis le succès retentissant de la Trainer Triple S de Balenciaga, les maisons se sont prises de passion pour ces chaussures qui n'avaient jusqu'à il y a deux ans peu voix au chapitre sur les podiums. Petit à petit, chacune d'entre elles collabore avec une marque de sport ou initie son propre modèle, pour une catégorie qui a actuellement tendance à remplacer le sac comme produit phare (et bankable) des défilés. Les prix moyens des baskets haut de gamme ont ainsi littéralement explosé en trois ans. En plus de proposer des marges intéressantes, la basket permet de capter une nouvelle génération de consommateurs qui n'avaient pas forcément les marques de luxe dans leurs références... en particulier chez l'homme.

Depuis six ans, Virgil Abloh maîtrise ces codes avec sa marque Off-White, dont les collaborations s’arrachent et se revendent très chères. Le défilé printemps-été 2019 de l'Américain a d’ailleurs été l’occasion pour le créateur de dévoiler deux nouveaux coloris qu’il a imaginés pour la Air Max 97, mais aussi ses propres paires de sneakers assorties du logo Off-White.
 
Les baskets Vetements x Reebok - Dover Street Market

Virgil Abloh n’a pas été le seul à collaborer avec Nike à l’occasion de la Fashion Week homme printemps-été 2019, puisque Comme des Garçons a chaussé ses mannequins d’un modèle Nike Presto et Sacai a renoué avec l’équipementier sportif (ils avaient collaboré autour d’une collection pour femme en 2015) avec deux modèles revisités : la Daybreak et la Blazer.

Alyx a vu ses tops models enfiler un modèle nommé MMW Technical Runner (le créateur de la griffe s’appelle Matthew M. Williams), tandis que Jun Takahashi, le directeur artistique d’Undercover, présentait deux paires de sneakers marquées du fameux Swoosh.  
 
Le jeune Heron Preston a choisi, lui aussi, de faire porter à tous ses mannequins des baskets Nike (des classiques Air Force One) et avait inscrit sur chaque modèle le numéro de passage du top, à la manière surréaliste de Virgil Abloh. On aura aussi remarqué des Trainers Adidas chez Andrea Crews et un modèle très running 90's signé Asics chez GmBH.

Puma et Converse ont aussi investi les podiums de la Fashion Week masculine, respectivement chez Sankuanz et Pigalle. De son côté, Vetements, le label qui a fait connaître Demna Gvasalia, a dévoilé en exclusivité sur l’e-shop de Dover Street Market deux modèles d’Instapump fluo au lendemain de la Semaine de la mode homme et quelques jours avant son propre défilé pendant la Couture.


Les modèles de baskets Dior Homme par Kim Jones - PixelFormula

Et quand les griffes ne collaborent pas avec un équipementier sportif, pas question d’être en reste pour autant, comme le suggèrent deux marques du groupe LVMH. Carol Lim et Umberto Leon, le duo créatif de Kenzo, ont imaginé une basket couleur barbapapa, alors que Kim Jones, fraîchement arrivé de Louis Vuitton chez Dior Homme, a pensé non pas un mais quatre modèles de sneakers différents. Virgil Abloh n’a qu’à bien se tenir.

TI, LD et OG

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilésCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER