La Fédération de la maroquinerie nomme à sa présidence Jean-Pierre Tolo

A l’occasion de son assemblée générale du 20 juin, la Fédération française de maroquinerie (FFM) a élu à sa présidence Jean-Pierre Tolo, fondateur de la société Supercuir devenue le groupe SIS, pour un mandat de trois ans.


Le secteur de la maroquinerie emploie plus de 20 000 personnes en France. - Shutterstock

Après avoir lancé il y a 36 ans le spécialiste de la fabrication de bracelets montres Supercuir, Jean-Pierre Tolo avait poursuivi son activité en 1998 via la nouvelle structure SIS. Une société qui officie toujours dans l’univers des montres haut de gamme, mais également dans celui de la production d’articles de maroquinerie, et emploie 1 000 personnes en France, 400 à Madagascar et 300 en Chine. En 2017, le dirigeant passait la main pour fonder la société d’accompagnement de jeunes entrepreneurs Zebu Développement.

« Les entreprises de maroquinerie représentent un formidable tissu industriel composé à 90 % de PME qui ont besoin d’une fédération dynamique pour les valoriser et promouvoir leur excellence », indique Jean-Pierre Tolo, qui prend donc la tête de l’instance représentative des sociétés et professionnels français de la maroquinerie.

Selon les chiffres du Conseil national du cuir (CNC), la France comptait en 2017 quelque 448 sociétés de maroquinerie employant 20 844 personnes, pour une industrie générant un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros via les ventes d’articles finis fabriqués par les établissements ou leurs sous-traitants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresLuxe - AccessoiresNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER