La Provençale Bio : une nouvelle marque du groupe L’Oréal arrive en GMS

Le lancement d’une nouvelle marque est un événement rare pour le groupe L’Oréal, plutôt habitué à racheter qu’à créer de A à Z de nouvelles griffes de beauté. En 2018, le géant mondial de la cosmétique a toutefois accéléré la cadence avec le lancement de trois marques : Seed Phytonutrients, une marque conçue à partir d'ingrédients naturels principalement destinée aux Etats-Unis, House99, une griffe de soins pour hommes créée en association avec David Beckham, et enfin, la dernière en date, La Provençale Bio.


Les gels douche de la gamme La Provençale Bio - Instagram @laprovencale_bio

En cours d’implantation dans un vaste réseau de grandes et moyennes surfaces hexagonales, La Provençale Bio s’ancre donc, comme son nom l’indique, sur le segment du bio, un marché qui en 2017 en France a pesé 480 millions d’euros, affichant une croissance d’environ 7 %, bien au-dessus du marché « conventionnel » de la beauté. « Nous avons assisté à l’essor du bio dans l’alimentation, mais cette vague est encore naissante dans la beauté, où la demande est encore supérieure à l’offre », explique Raphaëlle Sabran-Egasse, la directrice générale marketing de la division grand public France de L’Oréal.  

Outre la certification bio, La Provençale Bio - qui bénéficiera d’une campagne télé d’ici la fin de l’année - met au cœur de ses formules une huile d’olive extra vierge AOC Provence riche en polyphénols et vitamine E. Cet ancrage local se poursuit dans la fabrication puisque l’intégralité de la gamme qui compte aujourd’hui 12 produits (crème anti-âge, déodorants, gels douche…) est produite en France dans des usines du groupe L’Oréal ; une origine que les produits signés la Provençale Bio affichent fièrement sur leur emballage comme le gel douche estampillé « Fabriqué en France à Flers » (environ 5,30 euros les 500 ml).

Pour poursuivre son engagement local, le groupe L’Oréal s’est par ailleurs associé à la plateforme de financement participatif Miimosa, qui promeut l’agriculture biologique dans la région PACA. L’Oréal a ainsi versé 50 000 euros pour accompagner par exemple des agriculteurs dans leur conversion au bio.  

Pour lancer La Provençale Bio, le groupe L’Oréal s’est notamment appuyé sur le savoir-faire en la matière de Sanaflor, la marque de beauté bio qui s’épanouit dans la division cosmétique active du groupe. Car le géant mondial de la beauté injecte progressivement du bio dans toute son offre grand public, comme il le fait par exemple avec les marques Mixa, Cadum ou encore Garnier. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

CosmétiquesCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER